J’ai testé et adopté : la liseuse Kindle Paperwhite

Un long article qui n’est pas consacré aux loisirs créatifs et à la couture pour une fois !

Pour mon anniversaire cette année, j’ai eu le plaisir de recevoir un Kindle Paperwhite, la liseuse d’Amazon. Accro aux livres papiers, j’ai mis 6 mois avant de franchir le cap du livre électronique, et pour cause, certains auteurs peu connus ne sortent leur livre qu’en édition numérique. Ou bien certains éditeurs ne relancent pas un tirage papier d’un livre (et la version occasion reste rare), mais le proposent désormais en numérique. Je me suis donc longtemps posée la question de l’utilité d’une liseuse, mais ces derniers arguments ont achevé de me décider.

Une chose est sûre, je suis une grosse lectrice. Je lis dès que je peux, mais parfois prendre mon livre dans mon sac à main le fait souffrir (pages cornées entre autre), et ma bibliothèque manque de place.

photo 2

Est venu ensuite le choix de la marque de la liseuse. Je me suis vite rendue compte qu’il me fallait un éclairage intégré pour pouvoir lire dans le noir. Or, toutes les liseuses ne le proposent pas. Il y avait donc :

  • la Nolim+ de Carrefour à 99€,
  • le Kindle Paperwhite d’Amazon à 129€,
  • le Cybook Odyssey de Cultura à 99€
  • ou encore la Kobo de la Fnac.

J’ai choisi la liseuse Paperwhite par pure affinité avec Amazon : leur catalogue est très vaste et je commande depuis longtemps mes livres chez eux, faute de libraire à proximité de mon village perdu. Cependant, si j’avais eu connaissance de la Nolim+ plus tôt, je pense que j’aurai penché pour celle-ci. Car en effet, la Paperwhite est haut de gamme, mais elle possède des petits inconvénients non négligeables : la mémoire est de 2 go contre 4 go pour sa concurrente. Alors certes, nous ne nous baladons pas souvent avec 1000 livres sur nous, mais avec le temps, ça se remplit et il faudra donc faire du tri à un moment. Ensuite, le format propriétaire d’Amazon : vous ne pouvez pas mettre de fichier EPUB dessus, qui est le plus classique des formats employés. Il vous faudra les convertir au format AZW3 grâce à un logiciel gratuit de gestion d’e-book type Calibre. La manipulation est facile mais il faut prendre le temps de la faire.

Bref, je me suis peut-être un petit peu précipitée sur ce coup-là.

Liseuse Kindle Paperwhite 1

Au niveau de la liseuse en elle-même, elle est superbe. Elle tient dans une main, est légère comme tout. Avec l’étui en cuir cependant elle pèse un petit peu plus lourd. On peut la comparer à un livre de poche niveau poids / mesures, l’épaisseur en moins. L’écran est bien mat et ne possède pas de reflets contrairement à une tablette tactile. L’éclairage est réglable : au niveau minimum on a vraiment l’impression d’avoir une feuille de papier devant soi. C’est très convaincant ! Au niveau du confort de lecture, c’est aussi impeccable. J’ai pu lire des heures dessus sans me fatiguer la vue. La taille des caractères étant réglable, je peux lire sans lunettes si je le souhaite.
L’écran d’accueil de la Paperwhite vous présente la bibliothèque, et les meilleures ventes de livres électroniques du moment. Vous pouvez choisir d’attaquer votre lecture ou bien de faire un petit peu de shopping sur le site d’Amazon Kindle grâce à une connexion en Wi-Fi (la 3G est aussi disponible, mais plus chère). D’ailleurs à ce sujet, bien faire attention aux fausses manipulations, en un clic, votre livre est acheté, téléchargé, et votre carte bancaire débitée. C’est à la fois très facile et trop facile. Vous pouvez aussi choisir de recevoir un extrait du livre afin de vous décider avant si l’achat vaut le coup ou non.
Vous avez aussi accès à une bibliothèque de plus de 100 000 livres gratuits, et c’est avec délectation que j’ai téléchargé des contes ou encore Alice au Pays des merveilles ! Et là, y a pas à dire, la liseuse est top pour avoir accès aux grands classiques. Et qui plus est quand c’est gratuit…

Liseuse Kindle Paperwhite 3

Pour finir, je pense que la liseuse peut donner goût aux enfants à la lecture. Le support numérique les attire. Pour les plus grands, c’est super pour partir en weekend sans emporter de gros pavés avec soi, ou pour passer le temps à la pause déjeuner. Une chose est sûre, je ne me passerai pas du livre papier (j’en achète toujours autant surtout des mangas), mais la liseuse me permet d’avoir accès à des livres impossibles à avoir sur support physique. Je la promène partout avec moi et j’en profite pour bouquiner dès que j’ai un moment de libre. Je ne suis pas une accro à mon smartphone, mais la liseuse oui !

Pour résumer les avantages du Kindle Paperwhite, je dirai :

  • légèreté et facilité d’utilisation
  • bibliothèque immense aussi bien en ebooks gratuits que payants
  • confort de lecture proche du livre papier
  • gain de place et gain d’argent (les livres ebook sont moins chers que les livres papier)

Les inconvénients :

  • ne lit pas le format EPUB (conversion obligatoire)
  • prix un peu plus élevé que les autres liseuses
  • le prix des ebooks n’est parfois pas très éloigné du prix papier

Petite réflexion :
Il faudrait peut-être que les constructeurs réfléchissent à une offre livre physique + livre numérique (genre pour 1€ de plus, on a la version e-book) comme le propose déjà Amazon aux USA, et comme ça se fait aussi pour les CD + mp3.

Et vous ? Avez-vous cédé à l’appel de la liseuse, ou préférez-vous rester sur les livres papier ?

J’espère que cet avis vous sera utile🙂

2 réflexions sur “J’ai testé et adopté : la liseuse Kindle Paperwhite

  1. Pour le moment je n’ai pas réussi à franchir le pas … le livre papier reste mon compagnon de tous les moments . Mais j’avoue commencer à me poser la question pour le côté pratique (les livres à trimballer, les bibliothèques qui « explosent »…) . Ton article est d’ailleurs très convainquant alors peut-être que d’ici peu mes dernières réticences vont s’envoler …

    • La liseuse répondra certainement à tes petits « soucis »😉 Pour ma part, j’en suis vraiment ravie, mais rien ne remplacera le papier pour les « beaux » livres et mes auteurs préférés. C’est vraiment pour l’économie de place et les exclusivités numériques que je l’ai prise, et c’est sans regrets🙂

Ajoutez un petit mot vous aussi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s