Deux tenues romantiques pour BJD

De temps en temps, je couds pour BJD (poupées), et j’aime particulièrement m’amuser avec ma Unoa car j’adore son joli corps et ses jambes arquées. Hum. Ca fait bizarre de lire ça, non ? J’ai profité d’une journée de repos pour coudre deux tenues dans un style plutôt romantique (ça me change), voire shabby, vous savez le petit côté anglais avec des fleurs, des couleurs passées… Je m’égare ! Passons aux descriptions et photos.

Tenue 1 : jupe longue et pull gris

La jupe a été cousue à partir d’un mètre de résille plumetis stretch très souple. J’ai adoré la couleur entre le rose poudré et le rose saumon. J’ai plié le tissu en deux, je l’ai froncé, et ai ajouté un élastique large aux hanches pour amplifier le tout. Les bords sont à cru.

Tenue 2 : robe pull oversize

Le pull peut en effet servir… De pull. Mais étant oversize, il est parfait pour faire une robe courte ! Le tissu utilisé vient d’un recyclage d’une de mes pulls qui était abîmé et que je gardais toujours « au cas où ». Il était temps de lui donner une nouvelle vie !

Unoa-Lusis-Outfit02-a

Tenue 3 : ensemble shabby pour petite fille modèle

Je n’ai pas trouvé d’autre nom. Avec ses cheveux au carré et sa tenue digne de la Comtesse De Ségur… Bref ! Il s’agit d’un bloomers en tissu Tilda et un top en tissu aspect lin acheté chez Ikéa (celui à 3€ le mètre) qui me sert en temps normal de toile à patron ^^. La dentelle vintage a été trouvée au fond d’un tiroir, aucune idée de sa provenance. Le top était à l’origine prévu pour être une robe Yo-SD (1/6), mais à l’essayage… Magie ! C’est toujours bon à savoir !

Et voilà pour la couture du moment ! J’espère que ces ensembles vous plairont !

J’ai bien aimé coudre ces tenues car elles m’ont fait sortir de ma zone de confort qui comprend essentiellement du « tout coloré » ou du « trop dark ». Le changement de style ne fait jamais de mal, et je trouve que ça matche bien avec les perruques et le maquillage actuel de la Unoa.

Pour plus d’informations (version condensée) : cette poupée est une Unoa Lusis. Elle est fabriquée au Japon. Sa principale caractéristique est d’être articulée en plusieurs points (d’où l’appellation de BJD = ball jointed doll), lui permettant de prendre des poses. La matière est de la résine. Vous pouvez aussi la personnaliser comme vous le souhaitez : peinture du visage, yeux, cheveux, vêtements, etc. Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Publicités

Un sac d’été version kawaii japonais

Hello !

Les beaux jours arrivent dans le sud, et mes envies de couleurs aussi ! Je profite de quelques jours de repos pour faire le tour de mon stock de tissus, et je suis retombée sur ce coupon de tissu japonais, au style kawaii qui m’a été envoyé par une amie. Ni une, ni deux, j’ai cherché un patron de sac facile avec pas trop de découpes pour mettre en valeur le motif. J’ai donc trouvé le patron gratuit du sac à plis de I Bee Factory (lien plus bas). Et je me suis dit, quitte à coudre ce tissu très coloré, autant jouer la carte de la couleur au maximum ! J’ai donc ajouté du vichy rose fuschia, des rubans multicolores et un gros bouton. Et voilà le travail 🙂

Comme le patron était simple, j’ai pris soin des finitions afin de bien mettre en valeur le tout. J’ai aussi soigneusement doublé la poche « volante ».

Voici les détails techniques :

  • Patron gratuit à télécharger et à imprimer : I Bee Factory
  • Tissu : import Japon
  • Vlieseline H250 pour la tenue globale
  • Biais large violet et biais classique jaune : Mondial Tissus
  • Chutes de galons et rubans
  • Bouton Paritys (il doit être « vintage » vu son âge :D)

Je suis prête pour l’été ! J’espère qu’il vous plaira ! Alors oui, il est kawaii, un brin kitsch même, mais je l’aime bien quand même 🙂
Si vous vous rendez sur le site de I Bee Factory et que vous ne comprenez pas le japonais, utilisez la traduction automatique de Google, qui est pas mal faite du tout !

Belle journée à tous et toutes, je reviens prochainement avec de la borderie et un nouveau biscornu.

Des culottes pour poupées BJD

Hello !

Je profite de quelques jours de repos pour reprendre doucement le chemin de ma machine à coudre. Comme vous le savez certainement, je cours pour les poupées BJD, entre autres. J’aime coudre en miniature, ça mange moins de tissus 😉 La contrepartie est une précision millimétrée, et parfois, ce n’est pas facile ! Voici donc ce qui est sorti : des culottes ! Les BJD ayant toutes des tailles différentes, j’ai posé des élastiques ruchés sur les côtés pour s’adapter au plus grand nombre. Le patron a été obtenu à partir d’un moulage fait en toile, puis reporté sur du carton pour plus de solidité. J’ai mis un moment, mais j’ai réussi ! L’inspiration me vient d’un magazine superbe sur les poupées, le Unoa Freak.

Voici quelques photos :

Détails techniques :

  • Chutes de tissus jersey et coton, le tout d’inspiration Liberty (mais ça n’en n’est pas)
  • Elastiques à lingerie
  • Noeuds en satin 3 mm
  • Perles de 2 mm rondes
  • Roses miniatures en ruban
  • Dentelle blanche

Je réfléchis à les mettre sur Etsy pour voir si elles peuvent faire plaisir aux collectionneurs/ses. Mais il y a des frais sur cette plateforme. Affaire à suivre !

J’espère que ces petites lingeries vous plairont, même si elles ne sont pas à taille humaine 😉

Puces des couturières et loisirs créatifs 2018 Hérault (34) & Gard (30)

Dernière mise à jour : 04 mai 2018

Bonjour, bonjour,

les puces des couturières se déroulent chaque année au printemps pour la majorité. Et j’ai grand plaisir à m’y rendre pour chiner des chutes de tissus et de dentelles, le tout avec les copines. C’est l’assurance de passer un bon moment. Ce sont souvent des choses anciennes, mais on n’est pas à l’abri de petites pépites. Bon allez j’avoue, je me fais souvent marcher dessus ou arracher des mains des choses. Ca c’est moins rigolo.

Vivant entre le Gard et l’Hérault, je me rends principalement sur 3 lieux : Montpezat près de Sommières (Gard), Teyran et Montpellier (Hérault). Je viens même de trouver les puces des loisirs créatifs sur Lunel-Viel ! Voici donc le petit calendrier et les affiches pour que vous puissiez diffuser l’information et vous y rendre 🙂

Voici l’agenda :

  • Dimanche 11 mars 2018 – Lunel-Viel – Puces des loisirs créatifs (toute la journée)
  • Dimanche 25 mars 2018 – Teyran – Puces des couturières (toute la journée)
  • Dimanche 25 mars 2018 – Montpellier (quartier Millénaire) – Puces des couturières (après-midi uniquement)
  • Lundi 02 avril – Montpezat – Puces des couturières (toute la journée)
  • Samedi 26 avril 2018 – Lunel-Vieil – Puces des loisirs créatifs, décoration, bricolage (toute la journée)
  • Et j’ajoute les puces des couturières sur Pujaut (30), le 10 juin 2018.

Si vous vous y rendez, on risque de s’y croiser ! 😉

A bientôt !

J’ai testé et j’ai aimé : commander chez Mercerie Extra

Hello !

J’ai eu l’occasion tout récemment de commander de la mercerie pour m’amuser à coudre de la lingerie (on ne se refait pas que voulez-vous), et j’ai donc testé le site Mercerie Extra sur les conseils de Marie Poisson sur son blog. Je me permets donc de rédiger ici un petit avis, qui vous convaincra peut-être d’aller acheter votre mercerie chez eux, car oui, c’est un super site 🙂

Les articles / produits de Mercerie Extra

Tout d’abord, ne vous arrêtez pas à son design très sommaire, voir pas très joli/sexy, c’est une vraie caverne d’Alibaba ! Je crois que c’est la mercerie la plus fournie que j’ai pu trouver en matière… D’élastiques et fils mousse ! Pour coudre de la lingerie, ou faire tout simplement des projets spéciaux avec des souhaits de couleur bien spécifiques, c’est parfait. Il faut compter plus de 50 références de passepoil, une centaine de fils mousse en cônes, plus de 1000 références de zips, plus de 50 élastiques de lingerie différents (et de couleur s’il vous plaît), etc. Par contre, les catégories sont longues à découvrir. Les rayons peuvent faire plusieurs dizaines de pages. La recherche peut donc être fastidieuse mais le moteur de recherche fonctionne bien.

Un autre plus, les prix sont particulièrement attractifs et des réductions sur la quantité sont proposées. Donc vous prendrez vite 5 ou 10 mètres de chaque 😉

La commande et la réception

J’ai commandé beaucoup de choses. Et j’en ai eu pour 50€ maximum. J’ai donc pu profiter des frais de port gratuits par Mondial Relay. Bon, pour faire autant de commande, je vous avoue que j’ai dû en commander des choses. Plusieurs dizaines de mètres d’élastiques, de bobines de fil mousse ou encore de dentelles. Bref, le bonheur. Le lendemain de mon passage de commande, je reçois un petit message agréable et personnalisé qui m’informe que celle-ci est en cours de préparation et sera expédiée le jour-même. Je suis ravie ! Car je sais très bien que pour un site e-commerce, expédier une commande du dimanche soir un lundi est tout de même difficile. Le soir, je reçois un appel sur mon portable vers 19h30 : Eric de Mercerie Extra m’appelle pour m’expliquer qu’il ne pourra expédier ma commande que le mardi. J’ai trouvé ça transparent, honnête, et particulièrement commerçant !

En tout cas, vu la quantité que j’ai commandée et le nombre de références prises, je me demande si ce cher Eric ne s’est pas arraché les cheveux à préparer ma commande 😀 Ca a dû être sacrément long !

J’ai reçu ma commande dans la semaine, comme prévu. Rien ne manque à l’appel, chaque article est emballé dans un plastique zippé, et les lots sont dans des sachets scellés. Impeccable. Par contre un léger bémol pour l’odeur de renfermé des dentelles. Mais un petit coup de machine à laver et plus rien ne devrait sentir.

Avis général sur Mercerie Extra

Bref, mon avis sur mercerie Extra est très positif. Vous pouvez commander les yeux fermés, le service de ce « petit » site est bien au rendez-vous. Cependant, si il grossit, je me doute que le gérant n’aura pas forcément le temps de mettre un petit mot à chaque client(e) ;-). Bref, Mercerie Extra a tout bon et mérite d’être plus connue !

  • Les plus :
    • Choix
    • Prix
    • Service client
  • Les moins :
    • Design (il y a bien un intégrateur Prestashop quelque part qui peut proposer un coup de main, non ? ^^)

Vous souhaitez découvrir la boutique vous aussi et vous ruiner en mercerie ? Rendez-vous ici !

Merci de m’avoir lue et à bientôt !

Ma première Datura : version à fleurs de cerisier [Deer and Doe]

J’ai craqué sur cette viscose à fleurs de cerisier chez Mondial Tissus aux derniers soldes. Un gros coup de coeur, j’en ai donc acheté 3 mètres. Et je me suis dit que ce tissu serait parfait pour une blouse ou une robe. Le motif étant chargé, j’ai opté pour un top. Et pourquoi pas la blouse Datura de Deer and Doe ? Et surtout, avec un passepoil ! Je suis amoureuse du passepoil, j’en mettrai partout 🙂 N une, ni deux, j’ai profité de la promo de la marque pour acheter le combo pantalon Safran + blouse Datura. Une petite soirée de décalquage, une autre de découpage, et quelques heures de couture plus tard, voici donc ma version japonisante de Datura !

Pour les détails :

  • Patron : Datura par Deer & Doe
  • Biais et passepoil roses clairs : Tissus choc à Nîmes
  • Boutons : pressions KAM
  • Tissu : viscose Mondial Tissus.

Le patron se coud super bien, les explications sont faciles à suivre. J’ai juste eu un souci au niveau des finitions, je ne sais pas comment fixer la doublure. Hum, du coup, elle flotte un peu. Et le dos tire un peu comme on peut le voir sur les photos avec la blouse portée. Mais sinon pour une remise en jambe couture, je suis plutôt contente, la blouse épouse la cambrure du dos et c’est assez flatteur lorsqu’on est ronde. Prochaine étape, peut-être la chemise Bruyère ?

Pour celles et ceux qui sont près de Nîmes, Tissus Choc est vraiment bien au niveau mercerie, et se trouve à quelque mètres de Mondial Tissus. C’est top pour faire d’une pierre deux coups !

Patron Aime comme Miss : la déception

Il y a longtemps, bien longtemps, j’avais acheté le patron Aime comme Miss de Aime comme Marie. Ce petit débardeur réversible me faisait fortement envie surtout que j’avais trouvé l’association parfaite avec mon tissu Liberty coup de coeur, le Kayoko version bleue. En étudiant le patron, je me suis dit qu’il était chouette car sans pinces. Grossière erreur de 1h du matin. Breeef. J’ai cousu très rapidement ce top Miss, et en effet, le projet est gratifiant. Les explications sont faciles à suivre. Mais j’aurais dû faire une toile avant. J’ai suivi les indications concernant le tissu et ait pris donc le fameux Liberty Kayoko au style japonisant que j’adore, et une doublure en tissu bleu nuit par Frou Frou. Les bretelles sont en cordon Kayoko.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, la réalisation est simple, le projet est plutôt joli…

… Mais une fois porté, catastrophe ! On me voit tout le soutien-gorge et l’effet sac est à son maximum. Bref, gros problème de morphologie. Le patron Aime comme Miss n’est pas taillé pour les formes en « 8 ». J’ai la taille fine, ce qui ne se voit absolument pas, je suis cambrée, j’ai de la poitrine (bonnet D) et des hanches de percheron, et là on ne voit que ça. La coupe ne me convient donc pas. Il faudrait que j’ajoute des pinces de poitrine à minima, mais j’ai une grosse flemme. Bref. Une couture pour rien et un patron acheté pour rien. J’ai eu envie de pleurer, surtout au prix du Liberty. Mais bon, ça m’apprendra à ne pas faire de toile.

Cependant, comme je me dis qu’il y a peut-être quelqu’un qui aura le coup de coeur, si vous êtes intéressé par un échange de réalisation (pas de vente, c’est interdit)… Il a été coupé en taille LL, et les ourlets ne sont pas faits.

Sachez donc que si vous avez une morphologie très féminine, le patron Aime comme Miss ne sera certainement pas pour vous. En tout cas, pas si vous avez de la poitrine. Bouh.