Couture : jupe gothic lolita brodée (jupe Burton V2)

Voici une jupe à rayures cousue à l’époque où je portais beaucoup de vêtements gothic lolita. J’adore sa forme, ses volants et les broderies que je me suis éclatée à faire à la machine. Elle se porte avec un jupon à volants dessous. La taille est élastiquée, la poche a été coupée dans le biais et brodée d’une rose ainsi que du nom « So Gothish ! », une dentelle de Calais ancienne a été ajoutée en bordure de poche. Le dos de la jupe est ouvert, bordé d’un volant, et le haut est terminé par un gros noeud noir surmontée d’une rose brodée sur de la résille et un morceau de tissu rayé. L’ensemble de la jupe est surjeté.

Voici quelques photos détaillées 🙂

J’ai baptisé cette jupe « Burton » en référence au réalisateur bien connu. C’est la seconde version, la première peut être vue ici, portée par une amie. C’est l’une de mes coutures préférées où j’ai eu plaisir à faire des borderies à la machine et le patron. Il manque plus qu’un joli chemisier blanc pour parfaire le look goth-loli !

PS : le blog a 9 ans ce mois-ci, youhou \o/

Publicités

Sac Eulalie – Alice au pays des merveilles

Une amie m’a rapporté du Japon un superbe coupon de tissu coton sur le thème d’Alice au pays des merveilles. Il était temps d’enfin le mettre en valeur ! J’ai choisi un patron issu du livre « Sacs et pochettes à coudre », toujours d’Edwige Froissac (La petite cabane de Mavada) 😉

Aucune difficulté pour la réalisation, un vrai régal à coudre. C’est un sac rapide avec un bel effet lorsqu’on choisit des tissus originaux. Ca les met en valeur sans forcément surcharger la création. J’en ai déjà un second sous la machine à coudre avec du Petit Pan !

Fournitures :

  • Simili cuir noir : Les ciseaux.com (site fermé)
  • Tissu Alice : importe Japon
  • Cuir rouge : récupéré d’un vrac de chutes
  • Boucles, bouton de col à visser, et sangle : Mamzelle fourmi (je recommande !)

Pochette/trousse Philippine en jean

Dans la même veine que le sac besace Bérénice vu précédemment, voici une petite pochette (ou trousse ?) Philippine d’après le 2nd livre de La petite cabane de Mavada « Sacs et pochettes à coudre ». Très facile à faire pour un effet top en une petite heure de couture. Ca fait un parfait cadeau ou un projet pour la rentrée des classes 🙂


Fournitures :

  • Jeans brut stretch, popeline fleurie : Mondial Tissus
  • Pressions : Kam & Prym (voir mon comparatif ici)
  • Patron : La petite cabane de Mavada

Mes bonnes adresses couture et tissu à Montpellier et ses environs

Il y a quelques temps, j’ai eu le plaisir de rencontrer l’adorable blogueuse qui se cache derrière Le dé cousu. Et bien évidemment, nous avons parlé couture, tissus, loisirs créatifs, bref une belle stimulation créative que j’ai appréciée. Je passe tellement de temps chez moi que je n’ai que rarement l’occasion de parler de mes passions avec quelqu’un IRL ^^

Nous avons donc papoté des bonnes adresses qui se trouvent sur Montpellier et alentours pour la pratique de la couture, et les merceries qui s’en approchent. Ca a aussi permis de faire germer cette idée d’article, où je regroupe enfin toutes les adresses que je fréquente, de près ou de loin. Si vous en avez d’autres, ou si vous avez un avis différent du mien, n’hésitez pas à ajouter un commentaire 🙂Couture-desssin-vintage

Les merceries et tissus à Montpellier

Centre-ville

  • Toto Tissus (quartier de la gare). Grand classique pour ses tissus divers et variés, avec une petite partie au poids. J’y trouve rarement mon bonheur car ils ont très peu de jerseys. Mais c’est un incontournable pour beaucoup de montpelliéraines.
  • La mercerie (rue des Etuves). Vous y trouverez des tissus Frou-Frou et quelques véritables Liberty. Il y a aussi du tricot et des perles. Je la trouve chère dans l’ensemble.
  • Etoffes et tissus (jeu de Paume). Un vieux magasin. Je n’y ai jamais mis les pieds, mais une bonne âme m’a dit qu’ils avaient quelques tissus de marques de haute-couture. Et les prix qui vont avec.
  • Montex (vers la Sécurité sociale / Chaptal). Situé dans un garage, c’est une vraie caverne d’Ali Baba. Attention à bien vous informer des horaires avant de vous y rendre.

A Montpellier, mais pas au centre

  • Le quartier des tissus (Près d’arènes) [site]. A voir pour les promotions régulières et le simili cuir. Très réputé pour l’ameublement, les déguisements, et un peu pour l’habillement. Un peu moins cher que Mondial Tissus. Bon accueil.
  • Mondial Tissus (Près d’arènes). Il a été reconstruit il y a quelques temps après un incendie. Il est devenu très moderne, les tissus sont assez tendances, mais je trouve que la décoration a pris le dessus sur l’habillement. J’y ai toujours été bien accueillie.
  • L’allée de la mercerie (Près d’arènes). C’est tout petit, mais il y a de tout, même du passepoil doré. J’adore y fouiller. Les prix sont un peu plus chers que sur le net, mais vous n’avez pas les frais de port.
  • L’allée de la mercerie (Vendargues, sur la 113). La propriétaire est très sympa, jolie sélection de tissus américains pour le patchwork (Michael Miller, entre autres) et de mercerie classique. C’est aussi un dépôt pour les machines à coudre à réparer.

Les magasins de tissus aux environs de Montpellier

  • Idéal Tissus (Lunel). Parfait pour celles qui ne veulent pas aller sur Montpellier. Il y a une table avec des tissus au poids (8€ 10€/kg) qui vaut vraiment le coup. Il faut y aller régulièrement pour dénicher des pépites. Il y aussi des tissus provençaux, de décoration et d’habillement plus classiques, mais très efficaces à des prix intéressants (12€ le mètre de lainage, 8€ à 10€ le jersey).
  • Lin ou l’autre (Corconne – 30). Il faut s’éloigner en allant derrière Sommières et Quissac, dans le Gard. C’est une bonne adresse pour trouver du lin naturel et du chanvre. Essentiellement pour la maison.
  • Il y a aussi un magasin de tissu entre Montpellier et Nîmes, sur la 113, mais impossible de retrouver son nom ?

Le petit plus : les machines à coudre

  • ADY : le magasin physique de Coudre & Broder, rue des étuves à Montpellier centre. C’est tout petit, mais un vrai régal pour les yeux.

Voilà pour la liste des magasins les plus connus. N’hésitez pas à en rajouter ! Je suis aussi curieuse de connaître les villages dont les marchés ont des merceries et/ou des tissus 🙂

Sac besace Bérénice

Bonjour !

Cela fait longtemps n’est-ce pas 😉 J’ai eu beaucoup de travail ces derniers mois, et le temps file à une allure folle ! Je reviens donc aujourd’hui vous présenter un sac issu d’une des deux livres de La petite cabane de Mavada. Il s’agit du sac besace Bérénice. J’ai vraiment aimé le coudre, je me suis appliquée sur les finitions (oui oui !), et à part la fermeture manquante pour le moment (introuvable ou sinon hors de prix), je suis plutôt contente de moi.

L’extérieur est donc en jeans brut, bleu foncé, l’intérieur et les doublures en popeline fleurie bleu/blanc/rouge (cocorico !), et les pressions sont assorties.

Mon seul petit souci est d’avoir utilisé un tissu en jean stretch, qui a gondolé lors des surpiqûres extérieures. Je ferai plus attention la prochaine fois ^^!

Fournitures :

  • Jeans brut stretch, popeline fleurie : Mondial Tissus
  • Pressions : Kam & Prym
  • Patron : La petite cabane de Mavada

A bientôt, avec une petite pochette assortie 🙂

Pochette en simili cuir et Liberty Fairford

Encore et toujours la même petite pochette d’après le tutoriel de Merci Giroflée. Je trouve qu’elle fait vraiment un super petit cadeau rapide et esthétique.
Pour cette énième version, je l’ai cousue en Liberty Fairford aux couleurs du printemps et en simili cuir bleu marine. Des pressions Kam en forme de coeur ont été ajoutées. La doublure est molletonnée avec de la Vlieseline.

image

L’une de ces 2 pochettes à été cousue pour Paucile ^-^

Simili cuir bleu marine, tissu et passepoil Liberty : Creavea.
Pression Kam coeur rouge : Prym.
Tuto et patron : Merci Giroflée.

Ma boîte de rangement pour pressions Kam

Les pressions KAM, c’est comme tout, on n’a jamais la bonne couleur ou la bonne forme au bon moment. Donc on en achète et ces petits boutons s’accumulent vite. Vient alors la question du rangement !

Je les ai tout d’abord laissé dans leur petit sachet, mais ce n’était pas pratique.

J’ai donc acheté une boîte à compartiment. Mais il y en avait pas assez.

C’est alors qu’une amie m’a ramené de son travail, un pilulier d’hôpital pour ranger mes perles. Bingo !

J’ai ainsi pu classer et trier mes pressions KAM par couleurs, en faisant des jolis petits dégradés. Et ça m’a fait du bien 😉 Un autre avantage est la sélection partielle grâce aux tirettes qui permettent d’éviter d’ouvrir toute la boîte si on ne le souhaite pas. C’est aussi vraiment un super rangement pour les perles car les compartiments ne se mélangent pas.

Il ne me restera plus qu’à décorer le dessus de la boîte, car elle fait encore très « hôpital » avec ses inscriptions ^^!