J’ai testé et j’ai aimé : commander chez Mercerie Extra

Hello !

J’ai eu l’occasion tout récemment de commander de la mercerie pour m’amuser à coudre de la lingerie (on ne se refait pas que voulez-vous), et j’ai donc testé le site Mercerie Extra sur les conseils de Marie Poisson sur son blog. Je me permets donc de rédiger ici un petit avis, qui vous convaincra peut-être d’aller acheter votre mercerie chez eux, car oui, c’est un super site 🙂

Les articles / produits de Mercerie Extra

Tout d’abord, ne vous arrêtez pas à son design très sommaire, voir pas très joli/sexy, c’est une vraie caverne d’Alibaba ! Je crois que c’est la mercerie la plus fournie que j’ai pu trouver en matière… D’élastiques et fils mousse ! Pour coudre de la lingerie, ou faire tout simplement des projets spéciaux avec des souhaits de couleur bien spécifiques, c’est parfait. Il faut compter plus de 50 références de passepoil, une centaine de fils mousse en cônes, plus de 1000 références de zips, plus de 50 élastiques de lingerie différents (et de couleur s’il vous plaît), etc. Par contre, les catégories sont longues à découvrir. Les rayons peuvent faire plusieurs dizaines de pages. La recherche peut donc être fastidieuse mais le moteur de recherche fonctionne bien.

Un autre plus, les prix sont particulièrement attractifs et des réductions sur la quantité sont proposées. Donc vous prendrez vite 5 ou 10 mètres de chaque 😉

La commande et la réception

J’ai commandé beaucoup de choses. Et j’en ai eu pour 50€ maximum. J’ai donc pu profiter des frais de port gratuits par Mondial Relay. Bon, pour faire autant de commande, je vous avoue que j’ai dû en commander des choses. Plusieurs dizaines de mètres d’élastiques, de bobines de fil mousse ou encore de dentelles. Bref, le bonheur. Le lendemain de mon passage de commande, je reçois un petit message agréable et personnalisé qui m’informe que celle-ci est en cours de préparation et sera expédiée le jour-même. Je suis ravie ! Car je sais très bien que pour un site e-commerce, expédier une commande du dimanche soir un lundi est tout de même difficile. Le soir, je reçois un appel sur mon portable vers 19h30 : Eric de Mercerie Extra m’appelle pour m’expliquer qu’il ne pourra expédier ma commande que le mardi. J’ai trouvé ça transparent, honnête, et particulièrement commerçant !

En tout cas, vu la quantité que j’ai commandée et le nombre de références prises, je me demande si ce cher Eric ne s’est pas arraché les cheveux à préparer ma commande 😀 Ca a dû être sacrément long !

J’ai reçu ma commande dans la semaine, comme prévu. Rien ne manque à l’appel, chaque article est emballé dans un plastique zippé, et les lots sont dans des sachets scellés. Impeccable. Par contre un léger bémol pour l’odeur de renfermé des dentelles. Mais un petit coup de machine à laver et plus rien ne devrait sentir.

Avis général sur Mercerie Extra

Bref, mon avis sur mercerie Extra est très positif. Vous pouvez commander les yeux fermés, le service de ce « petit » site est bien au rendez-vous. Cependant, si il grossit, je me doute que le gérant n’aura pas forcément le temps de mettre un petit mot à chaque client(e) ;-). Bref, Mercerie Extra a tout bon et mérite d’être plus connue !

  • Les plus :
    • Choix
    • Prix
    • Service client
  • Les moins :
    • Design (il y a bien un intégrateur Prestashop quelque part qui peut proposer un coup de main, non ? ^^)

Vous souhaitez découvrir la boutique vous aussi et vous ruiner en mercerie ? Rendez-vous ici !

Merci de m’avoir lue et à bientôt !

Mes bonnes adresses couture et tissu à Montpellier et ses environs

Il y a quelques temps, j’ai eu le plaisir de rencontrer l’adorable blogueuse qui se cache derrière Le dé cousu. Et bien évidemment, nous avons parlé couture, tissus, loisirs créatifs, bref une belle stimulation créative que j’ai appréciée. Je passe tellement de temps chez moi que je n’ai que rarement l’occasion de parler de mes passions avec quelqu’un IRL ^^

Nous avons donc papoté des bonnes adresses qui se trouvent sur Montpellier et alentours pour la pratique de la couture, et les merceries qui s’en approchent. Ca a aussi permis de faire germer cette idée d’article, où je regroupe enfin toutes les adresses que je fréquente, de près ou de loin. Si vous en avez d’autres, ou si vous avez un avis différent du mien, n’hésitez pas à ajouter un commentaire 🙂Couture-desssin-vintage

Les merceries et tissus à Montpellier

Centre-ville

  • Toto Tissus (quartier de la gare). Grand classique pour ses tissus divers et variés, avec une petite partie au poids. J’y trouve rarement mon bonheur car ils ont très peu de jerseys. Mais c’est un incontournable pour beaucoup de montpelliéraines.
  • La mercerie (rue des Etuves). Vous y trouverez des tissus Frou-Frou et quelques véritables Liberty. Il y a aussi du tricot et des perles. Je la trouve chère dans l’ensemble.
  • Etoffes et tissus (jeu de Paume). Un vieux magasin. Je n’y ai jamais mis les pieds, mais une bonne âme m’a dit qu’ils avaient quelques tissus de marques de haute-couture. Et les prix qui vont avec.
  • Montex (vers la Sécurité sociale / Chaptal). Situé dans un garage, c’est une vraie caverne d’Ali Baba. Attention à bien vous informer des horaires avant de vous y rendre.

A Montpellier, mais pas au centre

  • Le quartier des tissus (Près d’arènes) [site]. A voir pour les promotions régulières et le simili cuir. Très réputé pour l’ameublement, les déguisements, et un peu pour l’habillement. Un peu moins cher que Mondial Tissus. Bon accueil.
  • Mondial Tissus (Près d’arènes). Il a été reconstruit il y a quelques temps après un incendie. Il est devenu très moderne, les tissus sont assez tendances, mais je trouve que la décoration a pris le dessus sur l’habillement. J’y ai toujours été bien accueillie.
  • L’allée de la mercerie (Près d’arènes). C’est tout petit, mais il y a de tout, même du passepoil doré. J’adore y fouiller. Les prix sont un peu plus chers que sur le net, mais vous n’avez pas les frais de port.
  • L’allée de la mercerie (Vendargues, sur la 113). La propriétaire est très sympa, jolie sélection de tissus américains pour le patchwork (Michael Miller, entre autres) et de mercerie classique. C’est aussi un dépôt pour les machines à coudre à réparer.

Les magasins de tissus aux environs de Montpellier

  • Idéal Tissus (Lunel). Parfait pour celles qui ne veulent pas aller sur Montpellier. Il y a une table avec des tissus au poids (8€ 10€/kg) qui vaut vraiment le coup. Il faut y aller régulièrement pour dénicher des pépites. Il y aussi des tissus provençaux, de décoration et d’habillement plus classiques, mais très efficaces à des prix intéressants (12€ le mètre de lainage, 8€ à 10€ le jersey).
  • Lin ou l’autre (Corconne – 30). Il faut s’éloigner en allant derrière Sommières et Quissac, dans le Gard. C’est une bonne adresse pour trouver du lin naturel et du chanvre. Essentiellement pour la maison.
  • Il y a aussi un magasin de tissu entre Montpellier et Nîmes, sur la 113, mais impossible de retrouver son nom ?

Le petit plus : les machines à coudre

  • ADY : le magasin physique de Coudre & Broder, rue des étuves à Montpellier centre. C’est tout petit, mais un vrai régal pour les yeux.

Voilà pour la liste des magasins les plus connus. N’hésitez pas à en rajouter ! Je suis aussi curieuse de connaître les villages dont les marchés ont des merceries et/ou des tissus 🙂

Ma boîte de rangement pour pressions Kam

Les pressions KAM, c’est comme tout, on n’a jamais la bonne couleur ou la bonne forme au bon moment. Donc on en achète et ces petits boutons s’accumulent vite. Vient alors la question du rangement !

Je les ai tout d’abord laissé dans leur petit sachet, mais ce n’était pas pratique.

J’ai donc acheté une boîte à compartiment. Mais il y en avait pas assez.

C’est alors qu’une amie m’a ramené de son travail, un pilulier d’hôpital pour ranger mes perles. Bingo !

J’ai ainsi pu classer et trier mes pressions KAM par couleurs, en faisant des jolis petits dégradés. Et ça m’a fait du bien 😉 Un autre avantage est la sélection partielle grâce aux tirettes qui permettent d’éviter d’ouvrir toute la boîte si on ne le souhaite pas. C’est aussi vraiment un super rangement pour les perles car les compartiments ne se mélangent pas.

Il ne me restera plus qu’à décorer le dessus de la boîte, car elle fait encore très « hôpital » avec ses inscriptions ^^!

Puces des couturières de Montpellier 2015

Changement de lieu cette année pour les puces des couturières de Montpellier. La maison pour tous Rosa Lee Parks ayant pris l’eau en septembre dernier, l’évènement est délocalisé dans le quartier de Port Marianne / Millénaire, à la maison pour tous Mélina Mercouri. Et c’est prévu pour ce dimanche, le 3 mai, de 14h à 18h. Voici l’affiche : Affiches-puces-couturieres-montpellier-2015 J’ai fait celles de Montpezat en 2014 mais suis tombée sur beaucoup de collectionneurs de mercerie ancienne, qui se trouvaient donc peu intéressés par mes tissus et livres. Je pense que Montpellier sera plus adapté pour trouver des couturières comme moi ^^

Les puces des couturières de Montpellier concluent une série d’évènements orientée couture avec « De fil en aiguille »  où l’on peut découvrir des jeunes talents de la région notamment à travers de défilés. Un vrai bonheur et régal pour les yeux si vous avez l’occasion de vous y rendrez (réservations conseillées).

WTF ?! Aime comme Marie accusée de plagiat (?)

Avant propos : cet article décrit ma déception de « couturière », et n’a aucune vocation à être vindicatif ou autre.

Edit du 27 avril 2015

Les mois sont passés, et je croyais l’affaire close. Que nenni ! Pour suivre tous les rebondissements de l’affaire, rendez-vous sur Threads & Needles. Il y a pplus 100 pages de discussion étayée et particulièrement édifiante. Je me permets de vous en faire un petit résumé, si vous avez la flemme de tout lire. Ceci dit, c’est plutôt sympa, un vrai feuilleton à rebondissements.

NB : consultez le blog de Biquette pour voir les photos et avoir tous les éléments en main. A vous de vous faire votre opinion.

  • Des blogueuses ont reçu des courriers d’avocat via leur hébergeur pour diffamation. Elles ont « corrigé » leurs articles.
  • Une suspicion de plagiat des motifs d’un tissu « croix » a été relevé, car l’artiste d’origine (Hélène Dardik) n’était pas au courant. Le tissu a disparu des sites de vente.
  • Le patron de chemise pour homme « Aime comme mister » a été retiré de la vente, suite à un message des Editions de Saxe.
  • Une information a été envoyée à Burda pour le patron de chemise femme.
  • Le patron « Mulpelp » est épinglé par Biquette et se superpositionnerait totalement à un patron Burda.

Bref, ça commence à faire beaucoup de choses. Et le problème, c’est que plus les blogueuses couture grattent (car le doute s’est installé), plus elles semblent trouver des éléments troublants. N’hésitez pas à vous informer avant tout achat !

Édit du 28 janvier 2015 – 19h50

Marie a rédigé une réponse en 2 parties sur son blog que je vous invite à découvrir afin de vous faire votre opinion avec les arguments des 2 parties.

Article initial

C’est au détour de mes promenades sur Instagram lors d’une nuit sans sommeil que je suis tombée sur cette suspicion. WTF ?! La créatrice de Aime comme Marie aurait plagié des patrons de couture pour les vendre dans sa boutique.  En particulier les chemises pour femme (Aime comme Mythique) et homme (Aime comme Mister). Preuves démontrées à l’appui par la blogueuse Vicomte du Boisjoli que ma curiosité a poussé à visiter.

Je vous invite bien évidemment à prendre connaissance de l' »enquête », en 4 parties : ici. C’est argumenté et bien écrit (et une bonne découverte bloguesque !). Et après ces lectures édifiantes, il faut le dire, je suis restée un peu con. Moi qui vis dans un monde couture où tout n’est que licornes et paillettes, avec un soutien aux créateurs indépendants, suis revenue à la réalité direct. Ben m*rde alors !

Alors, oui, les patrons de couture Aime comme Marie, je les connais un peu. J’en ai 2 sur mon pc (patrons téléchargeables), ils sont payés (4€, ça passe), imprimés, découpés, mais pas encore appliqués (manque de temps pour les vêtements). Donc je ne peux pas trop me prononcer sur la qualité, la taille et les explications. Ce que j’apprécie dans cette marque, c’est justement son côté « basique », avec des petits tops tendances, faciles à coudre, et aisément déclinables en suivant les modes, avec le tissu qui va bien. Ajoutez à cela une maîtrise de la comm’ et du marketing quasi parfaites (même si je n’adhère pas), vous avez presque tout pour réussir. Alors comment une créatrice a pu se laisser tenter par le plagiat pur et simple ? Facilité ? Gain de temps ? Manque de compétences en modélisme ? Mais alors, pourquoi ne pas s’être associée avec une spécialiste dans ce cas ?

Les modèles concernés seraient une chemise femme Burda et une chemise homme du livre  « Les chemises, 26 modèles pour homme ». Les preuves photos apportées par cette chère Vicomte du Boisjoli sont édifiantes et il va être difficile de les ébranler.

Pourquoi je vous en parle ?

Parce que même si je suis de loin la blogosphère couture, j’aime découvrir les patrons indépendants (et j’aime en acheter, coucou Deer and Doe :D), et peut-être que vous aussi. Je suis fière et ravie que vois que certaines couturières arrivent à vivre de leur passion en proposant qualité et originalité. C’est d’ailleurs pour ça que je les achète. Mais là, j’en prends un coup. Pourquoi acheter un patron papier 14€ (qui paraît-il, est tracé à la main, et avec des infos manquantes), alors que celui-ci est issu d’un numéro de Burda ou d’un livre que vous avez dans votre bibliothèque ? C’est se moquer du monde, non ? Il est clair qu’en proposant des vêtements basiques, il est difficile de trouver une originalité, mais de là à recopier. Non, décidément, je ne vois pas. Décalquer un patron dans un bouquin, je sais faire, merci. Et si je me tourne vers un indépendant, c’est justement pour varier de mes livres et magazines. J’ai pris 3 ans de cours de modélisme (oui, on dirait pas), et lorsque nous étions toutes en train de travailler à patronner un même modèle, aucun ne se ressemblait lorsqu’on se comparait. Il y a rarement un « hasard » de retomber pile sur les mêmes coupes.

Un autre truc qui me chagrine, c’est le silence de la créatrice, alors que les articles sont sortis depuis plusieurs jours maintenant. De plus, si les ayant-droits se manifestent (éditeurs entre autre), cela risque d’avoir de fortes répercussions sur son activité. Bon, ça incitera peut-être les couturières à aller voir ces fameuses sources 😉

Ca me fait mal au coeur dans un sens, car ses clientes risquent de se sentir flouées (enfin moi, je me sens ainsi), et d’avoir peut-être le doûte sur les marques de patrons indépendants, tout court. J’espère que ça ne sera pas le cas.

Saki -que je suis en sous-marin depuis des lustres- en parle, et bien, ici, si vous souhaitez poursuivre votre réflexion 🙂

Après, tout ça ne va pas fondamentalement me changer la vie et m’empêcher de dormir. La couture, je la pratique par plaisir et passion avant tout, et sans aucune appartenance à une communauté ! Mais je pense qu’il est important de relayer l’information afin d’être une « consommatrice avertie » (cf commentaires sous l’article de Saki). Le doûte est toujours possible, mais là, il est va être difficile pour la créatrice de se dédouaner et d’imputer tout cela au « hasard ». J’espère juste que le « public » aura droit à des explications. Pendant ce temps, je suspends mes éventuels achats envers cette marque, le temps d’en savoir plus.

Sur ce, je referme la parenthèse, et je retourne à mes petites coutures et autres bricolages ! 😀

PS : la demoiselle Vicomte du Boisjoli propose des patrons téléchargeables de sa patte sur son blog, et ils sont plutôt intéressants ^^
PS2 : bien évidemment, si ce « plagiat » est explicable et expliqué par Marie, j’éditerai cet article afin de pouvoir archiver les conclusions et les porter à votre connaissance.

Kasatiss ferme ses portes et destocke

Le magasin de tissus et mercerie Kasatiss à Castelnau le lez (montpellier) fermera ses portes courant mars 2015. C’était le rare magasin du bon côté de chez moi. Snif.
Du coup, leur malheur faisant le bonheur des couturières, tout le magasin est entre -50% et -70%. J’en tiens pour exemple le galon à paillettes à 1.90€ prix de base qui passe à 0.95€, le lin enduit doré à 32€ le mètre passe à 16€, etc. Il ne reste plus grand chose en mercerie !
J’ai fait un petit plein et en ai profité pour acheter de nuanciers de suédine, récupérer quelques chutes de velours très souple, de simili cuir serpent, et de coton dans des couleurs que j’adore. Ajoutez à cela quelques bobines de fil et des fermetures, je m’en suis sortie pour 18€ !

image

J’ai de quoi coudre des petits appliqués et faire des trousses et pochettes.
Merci à Kasatiss pour sa boutique. Vous allez manquer de ce côté de Montpellier. Il faudra faire encore plus de route. Bouh.

Salon Creativa 2015 à Montpellier

Et bonjour ^_^

Comme tous les ans, je suis allée faire mon petit tour au salon Creativa 2015 de Montpellier. Le seul et unique salon de loisirs créatifs de la région (snif) qui se passe en janvier. L’année dernière, j’avais été assez déçue et le comble, je n’avais rien acheté ! En général, je trouve toujours des petits bidules comme chez Atilolou par exemple.

logo-creativa-montpellier

Cette année, je ne suis pas laissée abattre, et j’y suis retournée une nouvelle fois, en famille. Je trouve que les stands étaient bien équilibrés selon les activités. J’ai l’impression qu’il y avait presque autant de stands de couture, de scrap, de cuisine ou encore de bijoux.

En ce qui me concerne, je me suis essentiellement intéressée à la couture, et j’ai eu le plaisir de retrouver le stand de Tissus Anglais, avec ses Liberty à… 16€ le mètre. Oui oui. Et du vrai. Elle avait aussi des coupons de suédine de multiples couleurs à 3€ le 50 x 70 cm. J’ai fait le plein pour des futures pochettes et un hypothétique sac renard pour mon Loulou 🙂

Creativa-tissus-anglais-suedine

J’ai aussi apprécié le stand de la Couserie créative avec sa mercerie Clover et ses accessoires pour créer des sacs. Mais j’ai complètement oublié d’acheter ce que je voulais chez eux (des fermetures de sac). Bouh. A côté des Tissus Anglais, il y avait Joëlle Tissus qui proposait des sangles en nylon, des coupons de simili cuir originaux et du tissu Gorjuss.
A noter aussi la présence de Tissus Price avec des tissus au mètre à petit prix.

Je suis aussi allée saluer mes copines de ADY (Coudre & Broder) qui présentaient les nouvelles machines à coudre de l’année.

Dans ma promenade, j’ai aussi aimé le stand ChezVera.com qui présentait des emporte-pièces divers et variés et surtout très originaux à 2.50€ / pièce. Il y avait même des formes de tracteurs ou de pelleteuses. Mon fils aurait été plus que ravi. J’ai aussi apprécié la découverte des vinaigres à base de vanille de « La case à vanille ». Ils étaient excellents ! Les gousses étaient à moins de 1€ / pièce et les vinaigres parfumés à 7€ la bouteille.

Au niveau des bijoux, j’ai pu constater une forte présence des cabochons à images et des résilles tubulaires (comme celles que j’utilise pour mes cyber dreads) remplies de cristaux.

Je n’ai malheureusement pas pu participer aux ateliers proposés par Mode d’emploi par manque de temps et puis parce que je n’étais pas seule 🙂 Et pour la même raison, je ne me suis pas posée pour faire des photos. Il faudra donc se contenter de ce qu’on trouve sur les autres blogs 😉

Voilà pour mon petit retour sur ce salon Creativa 2015 ^_^

Pour info, je râlais déjà pour le salon Creativa Montpellier 2010 ! 😀