Cadeau de Noël couture : un sac Frida Kahlo (+ tuto/DIY)

Bonjour ! Je reviens cette fois ci avec un peu de couture, mêlée à mon dernier dada qu’est le crochet. Je me suis amusée à coudre un sac à motif Frida Kahlo, customisé avec différents éléments comme des fleurs pour donner du relief, et de la broderie de sequins et perles. Voici le résultat et ci-après le tuto, le matériel, etc 🙂

Matériel utilisé et coûts :

  • 2 panneaux 40×40 cm à motif Frida Kahlo, à 3€ chaque. Vous pouvez en trouver ici : clic.
  • 3 pelotes de laine pailletée à 1,50€ chaque (100% acrylique).
  • Tissu doublure japonisante à 10€ le mètre, utilisation 40 cm.
  • 1 bouton fermeture aimanté.
  • 2 mètres de sangle pailletée (2€ le mètre).
  • Pistolet à colle transparente.
  • Petite boîte de sequins noirs et perles de rocaille assorties.
    • Total : environ 15/20€.
    • Je me suis fournie au Quartier des Tissus à Montpellier pour l’essentiel. Ils ont une super mercerie vraiment pas chère, et un bon choix de tissus.

Tutoriels utilisés :

  • Fleur au crochet : clic ici.
  • Totebag réversible : clic .

Les étapes de la création du sac :

  1. Crocheter 3 fleurs colorées avec la laine pailletée.
  2. Sur un des deux panneaux Frida Kahlo, broder des sequins noirs avec une perle de rocaille au centre, avec du fil noir.
  3. Ajouter de la colle pailletée rose sur les lèvres (je ne l’ai fait qu’après la prise de photo et cet article).
  4. Découper la doublure aux dimensions des panneaux (40×40 cm).
  5. Monter le début du sac, selon ce tuto.
  6. Avant l’assemblage extérieur/doublure, ajouter un petit morceau de thermocollant à l’extérieur de la doublure, puis fixer une fermeture aimantée.
  7. Finir l’assemblage du sac.
  8. Au moment de surpiquer le bord haut du sac pour bien maintenir les sangles, cousez avec le galon à pompons.
  9. Fermez la doublure du sac avec des points invisibles.
  10. Collez les fleurs au crochet au pistolet à colle.
  11. Votre sac Frida Kahlo est terminé ^_^

Ce sac a été cousu pour l’anniversaire de ma mère qui est très prochainement, pendant les fêtes. Elle avait beaucoup aimé des sacs de créateurs sur le thème de Frida Kahlo sur un marché de Noël il y a quelques semaines. Or, le prix n’était pas abordable pour nous, je me suis donc mis dans l’idée de lui en coudre un 🙂 J’espère qu’il lui plaira !

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !

Pique épingles/aiguilles en patchwork

Hello !

Comme vous le savez certainement, à force de me lire, j’adore les pique-épingles / pique-aiguilles !

Il y a quelques années, j’avais acheté 3 collections de tissus Art Gallery Fabrics dans l’idée d’en faire de jolis plaids en patchwork. Mais vu l’ampleur de la tâche et ma patience légendaire, j’ai vite déchanté. En m’appuyant sur un livre pour les débutants en patch, j’ai réalisé mon premier bloc de 9, aka « Nine patch » (intitulé « Le choix de grand-mère », ou encore « Shoo fly block » selon les versions), qui est un ensemble de 9 carrés qui en forment un grand. Cela constitue le « top » Les angles sont des triangles. J’ai ensuite doublé de molleton, ajouté un « fond », puis piqué le sandwich ainsi formé. Cependant, je n’ai pas monté de biais, mais ai cousu endroit contre endroit puis retourné l’ensemble. J’ai ensuite bourré de ouate bien tassée, et pour finir, fermé avec un point glissé et ajouté deux boutons, à la façon des biscornus réalisés en broderie.

Pas-à-pas / tuto du pique-épingles en patchwork :

  1. Réaliser un nine patch : 5 carrés, 4 triangles. Bloc « Le choix de grand-mère » (« Shoo fly block »).
  2. Découper un grand carré aux mêmes dimensions.
  3. Ajouter le molleton au dos, en prévoyant plus large de chaque côté.
  4. Piquer (« quilter ») des motifs selon vos envies. Ici des diagonales en mauve.
  5. Endroit contre endroit, piquer à 5 mm du bord en laissant un espace pour retourner. Couper les angles en biais.
  6. Retourner le patch et bourrer fermement.
  7. Fermer l’ouverture à points glissés pour que ce soit invisible.
  8. Ajouter un bouton sur chaque face, en serrant bien pour donner du volume.

Ressources :

Bonne journée et à bientôt ! (si j’arrive à coudre ou réaliser quelque chose d’ici là ;))

Ma boîte à couture vintage revue et corrigée façon DIY (+ tuto)

Bonjour, bonjour ! Comme vous avez pu le voir, je me suis mise il y a un an à la broderie. Mais pas seulement ! Pour ranger tout mon petit bazar couturesque, je me suis mise en quête d’une travailleuse (alias THE boîte à couture de nos grands-mères). J’ai fait plusieurs vides greniers et brocantes, sans succès. Je me suis donc tournée vers Le Bon Coin, qui fourmille d’annonces sur ces objets. J’ai attendu et cherché longtemps avant de trouver un super modèle tout mignon à pieds compas à quelques kilomètres de chez moi. Un mail, un coup de téléphone et un tour de voiture, et mademoiselle la travailleuse est arrivée à la maison ! Pour son histoire, elle daterait des années 50.

Seulement, le 100% bois n’est pas trop à mon goût, alors je suis allée fouiller sur Pinterest voir ce que le web propose en matière de customisation de boîte à couture. J’ai déniché des merveilles ! Si vous voulez voir ma sélection de boîtes à couture c’est ici 😉 Bref, trève de blablas, voici le matériel que j’ai utilisé et le temps que j’ai mis pour refaire cette travailleuse à mon goût.

Matériel utilisé :

  • 1 travailleuse trouvée sur LeBonCoin. Vous pouvez en trouver à partir de 20€ sans soucis ; des beaucoup plus chères aussi.
  • De la peinture murale Luxens Bleu Atoll n°1 . Perso, j’ai pris le reste de la chambre de mon fils. Pratique.
  • Du vitrificateur Luxens couleur chêne clair.
  • 4 feuilles de papier effet tissu vert anis 30×30 cm – Artemio.
  • 1 gros pinceau.
  • 1 petit pinceau type pinceau à Décopatch.
  • 1 ponceuse électrique et 1 disque à poncer grain 60 (de mémoire).
  • 1 cale à poncer.
  • Des vis en laiton.
  • Des rondelles en métal doré.
  • 1 tournevis.
  • 1 chiffon humide.
  • 1 brosse souple.

Les étapes de customisation :

  1. Démontez les vis de maintien et nettoyez les pièces avec un chiffon humide pour enlever la poussière.
  2. Mettez-vous à l’extérieur sur une surface lisse et poncez doucement à la ponceuse électrique les différents tiroirs, le caisson de base et les baguettes de fixation.
    Attention, s’il vous arrive de poncer les charnières par mégarde, ne les touchez pas sous peine de vous brûler (si si !).
  3. Mélangez la peinture et passez une première couche de bleu atoll sur les côtés extérieurs des compartiments. Ne peignez pas les couvercles et leurs rebords.
  4. Laissez sécher et pendant ce temps, passez une couche de vitrificateur sur les baguettes et les pieds de la boîte.
  5. Repassez une couche de peinture.
  6. Repassez une couche de vitrificateur.
  7. Peignez l’intérieur des compartiments, si vous le souhaitez, en 2 couches.
  8. Dessinez un gabarit en papier de l’intérieur des compartiments.
  9. Découpez au cutter les feuilles de papier effet tissu et collez-les dans le fond des compartiments.
  10. Tadam !

Pour tout vous dire, j’ai passé une journée complète dessus. J’ai poncé le matin, peint le midi et en début d’après-midi, pour finir en début de soirée en remontant le tout.

J’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi 🙂 A bientôt !

Thème rose & noir pour organiseur A5

Je suis tombée amoureuse des organiseurs tout récemment en cherchant un agenda pour ma reprise d’études. Vous savez les fameux agendas à 6 anneaux que l’on trouver chez Filofax, Exa, ou encore Dokibook ou Kikki k. Ils sont chers, et les recharges le sont tout autant. Mais on peut facilement s’en fabriquer soi-même ! Une brusque inspiration, et étant fan de rose, de gris et de noir, je me suis dit que je pouvais m’amuser à créer des recharges moi aussi, comme on en voit sur les sites officiels ou les blogs.

Voici donc un thème complet dans ces couleurs, au format A5. Mon seul souci est que j’ai tout fait informatiquement, mais je suis incapable de tester mes créations car… Je n’ai pas d’imprimante ! Donc chers fans de planners, si vous imprimez ce petit kit pour organiseur, pourriez-vous me dire si tout va bien au niveau de l’impression, et si la qualité est bonne ?

Voici les éléments que je vous propose pour une impression au format A5 :

Si d’autres idées vous viennent ou me viennent ainsi que d’autres jeux de couleurs, n’hésitez pas à ajouter un petit commentaire ! Je pense faire une version un peu plus illustrée par la suite.

Pensez à imprimer en taille réelle (le fichier est configuré en A5), et à mettre des demi-feuilles A4 dans votre imprimante.

Disclaimer : usage personnel uniquement. Si vous les utilisez, pensez à me contacter pour me dire si tout va bien ou si je dois régler des choses 🙂

(c) Illustration fleur de cerisier trouvée via Wikimédia.

Bijou lunaire #1 : collier feuille d’automne

En flânant sur Pinterest, je suis tombée sur beaucoup de sautoirs avec des anneaux. J’ai beaucoup aimé et après avoir longtemps cherché des anneaux à décorer, je me suis enfin lancée. Une fois que vous avez trouvé le matériel, ce collier peut être fait en moins de 5 minutes. C’est une bonne petite idée de cadeau improvisé 😉

J’ai appelé ce bijou « lunaire » car la finesse des éléments et la couleur argent m’ont fait penser à l’astre.

Collier feuille 04Tuto de la coupelle en béton ici.

Pour refaire ce sautoir, il vous faudra :

  • 1 feuille en métal style filigrane
  • 1 anneau argenté 25 mm (assez grand pour que la feuille passe dedans)
  • 2 petits anneaux ouverts argentés
  • 65 à 70 cm de chaîne argentée

Choisissez votre chaîne avec de petits maillons pour conserver l’aspect fin et léger de votre bijou.

J’ai acheté mon matériel chez Color’i et Perles & Co. J’en ai eu pour moins de 5€. C’est assez économique pour un collier qui fera très joli avec un tee-shirt uni sous une veste de tailleur 🙂 Le petit plus ? Il n’a pas besoin de fermoir ! Il vous suffira juste de mettre la chaîne autour de votre cou et de glisser la feuille dans l’anneau.

Pour monter ce collier, il vous suffira d’attacher un anneau ouvert à chaque bout de la chaîne, puis de glisser la feuille dans l’un, et le grand anneau dans l’autre. Et c’est tout 🙂