« Ma collection point de croix » numéro 1 : mon avis

Cette semaine, j’ai reçu la newsletter DMC qui annonçait la sortie du nouveau magazine « Ma collection point de croix » avec des fils de la marque. Ni une, ni deux, je suis allée voir sur le site pour en savoir plus. Il s’agit d’un magazine pas cher du tout au départ et dont le prix augmente au fil des numéros. 1,99€ le premier volume, je me suis laissée tenter, surtout que j’aime bien avoir toujours plus de fils à broder 😉

Je me suis donc rendue dans ma presse et j’ai acheté le numéro. Drôle de surprise, il était vendu avec le Femme Actuelle de la semaine, donc ça m’a fait un peu plus cher. Le numéro comporte des accessoires parfaits pour débuter la broderie au point de croix, à savoir :

  • Un fascicule avec des modèles
  • 4 échevettes de fil mouliné DMC
  • 1 serviette à broder blanche en coton
  • 1 aiguille à gros chas à bout rond

J’étais ravie à l’achat. Mais en y regardant de plus près, je me suis rendue compte que le fil DMC ne fait que 4 mètres et non pas 8 comme d’habitude. Ce n’est pas un mauvais point, ça justifie le prix de ce premier numéro à mon avis. Mais est-ce que les échevettes suivantes seront aussi de cette même longueur ? Compte tenu du prix grandissant, j’espère que ce sera le cas. Les modèles du livret sont plutôt sympa. Cependant, il faut aimer les fleurs car le projet de « Ma collection point de croix » est de broder un ensemble de table sur le thème floral. Les autres modèles sont là pour le plaisir et ne s’adaptent pas à la serviette. D’ailleurs, d’après les copyrights, certains des motifs sont inspirés de livres existants déjà dans les librairie. La serviette quant à elle, est plutôt grande et est composé de 5 carrés en toile aïda en alternance avec des carrés de tissu. L’aiguille fournie me semble de bonne facture quoiqu’un peu grosse pour broder avec deux brins de mouliné.

En bref, je pense que pour 1,99€, ce premier numéro de Ma collection point de croix est parfait pour une initiation à la broderie au point compté. Les fleurs sont faciles à faire. Les fournitures vous serviront à faire le projet, mais je ne pense pas que vous pourrez faire beaucoup plus. Il vous faudra racheter du fil. Ensuite, on pouvait s’attendre à un ensemble floral un peu plus moderne et travaillé. Mais là encore, je pense que l’éditeur a voulu faire simple pour toucher le plus grand monde.

Si vous débutez le point de croix, c’est idéal. Les plus chevronnées hésiteront peut-être mais se laisseront peut-être tenter par le fascicule et les 4 échevettes pour compléter leur collection. Attention cependant à l’offre d’abonnement qui revient très vite cher… En effet, il faut presque compter 45/50€ pour les envois à partir du numéro 8. Ouch. Vous recevrez toutes les 6 semaines, 6 numéros. Ca fait beaucoup d’un coup. Lisez bien les conditions d’abonnement avant de vous engager 😉

Voilà 🙂 Je vous dis à la semaine prochaine pour vous présenter mon dernier biscornu.

Et bien sûr, meilleurs voeux pour cette année 2017 !

Publicités

Livre : Atelier de l’origami – Adeline Klam

En mai, je suis tombée en amour avec l’origami. De fil en aiguille, lors de mes recherches pour trouver du joli papier, je suis tombée sur le site d’Adeline Klam. Outre mon amour total pour ses fleurs en papier, j’aime ses tutos et son univers sobre et coloré. Lorsque j’ai lu sur son blog qu’elle proposait de faire gagner la réédition de son livre « Atelier de l’origami » (idéal pour les débutants parait-il), j’ai bêtement tenté ma chance. Et ça a payé. Je suis restée toute bête, mais ça m’a fait un plaisir fou ! Et comme les petits plaisirs se doivent d’être partagés, je vous en propose un petit aperçu, doublé de mon « avis ».

Présentation du livre

L’atelier d’origami m’a été envoyé par l’équipe d’Adeline Klam en colis. Il était joliment emballé dans du papier de soie, accompagné d’une carte de visite et d’un tuto sur carte carrée. Les photos sont belles, la présentation sur fond blanc fait bien ressortir les couleurs. La couverture est veloutée, et le papier intérieur mat, légèrement granuleux.

Livre-origami-adeline-klam

L’atelier de l’origami est édité par Marabout, dans la collection « Made in Marabout, 100% créateur ». Les créations, tutos et textes sont signés Adeline Klam, les photos par Emilie Guelpa (du blog Griottes). Le prix est de 15,90€ pour un total de 142 pages.

Le contenu

Tout le livre est en couleur. Après le sommaire, vous trouverez la liste du matériel de base, puis les pliages et manipulations de base pour pratiquer l’origami. Un lexique des symboles utilisés dans le livre est inclus (solfège du plieur). Ensuite, on s’attaque au créations :

  • 21 modèles d’origami sont expliqués en pas à pas, avec 2 photos d’ambiance, dont certaines avec la création montée en bijou, guirlande, etc.
  • 9 feuille de papier sont incluses. Le recto est à motifs, le verso uni dans un ton contrasté.

Les modèles sont assez classiques, mais c’est avec plaisir qu’on les voit compilés en un seul livre pour tout avoir sous la main.

Mes réalisations

Ce livre est très joli, et j’ai donc voulu mettre à l’épreuve les explications pour voir si elles sont assez claires pour une grande débutante comme moi. En effet, à ce jour, je n’ai fait que des fleurs de cerisier, des boîtes, un papillon (raté) et un coeur.

Je me suis donc attelée au pliage d’un poisson (niveau 1), d’une cocotte (niveau 2), et d’une fleur de lys (niveau 4). Le dernier a été raté, j’ai peut-être mis la charrue avant les boeufs. Mais j’ai surtout eu du mal à comprendre une des explications qui disait simplement de refaire les pliages, à l’envers. Mon cerveau n’a pas compris ^^; Mais sinon, les premiers pliages se sont faits en moins de 5 minutes.

J’ai utilisé du papier origami Marabout (collection Zen) en 15 x 15 cm.

Test-origami-livre-legende

Mon avis

C’est une excellente base ! L’atelier de l’origami d’Adeline Klam est clairement dédié aux personnes créatives souhaitant faire ses premiers pas dans le monde du pliage. Il faut vraiment prendre le temps d’appréhender chaque niveau, pas à pas. Franchement, j’ai beaucoup aimé et j’ai passé de bons moments à me concentrer sur mes feuilles de papier. La mise en page, les couleurs, et les tutos détaillés permettent de facilement se mettre au travail. J’adore l’aspect esthétique délicat.

Le livre l’Atelier de l’origami est clairement destiné aux débutants. Certains modèles donneront du fil à retordre pour celles et ceux qui progressent vite. J’ai trouvé les motifs des papiers jolis pour la moitié (je préfère ceux en vente sur le site d’Adeline Klam). Mais c’est une question de goût. Le petit souci avec ceux du livre est qu’ils sont épais. Selon les pliages que vous souhaitez réaliser, ce sera tout simplement très difficile, voir impossible ^^;

Acheter cet ouvrage

Si vous souhaitez acheter ce joli livre sur l’origami, vous pouvez vous le procurer :

  • Directement sur le site d’Adeline Klam (pour grouper avec des papiers)
  • Chez votre libraire habituel. S’il ne l’a pas, il le commandera.
  • Sur les sites de vente en ligne classique (Amazon, Fnac, et cie).

Sachez une chose, en France, le prix du livre est fixe et imprimé au dos (ici 15,90€). La remise maximum applicable est de -5%. Donc, peu importe où vous le commanderez, ce sera la même chose. Alors pensez à soutenir un libraire indépendant ou le créateur 😉

Voilà pour mon petit tour d’horizon de ce joli livre. J’espère qu’il vous donnera envie. Et si mes « petites » critiques vous plaisent, j’essaierai d’en faire de temps à autre. C’est bien connu qu’avant les tissus, je collectionne surtout les livres 😀

Coloriage pour adulte : les nouveautés de l’hiver 2014 et quelques conseils

Mon premier article sur le coloriage adulte semble vous avoir beaucoup plu si j’en crois les statistiques de visites. Merci à vous pour votre intérêt !

J’en profite donc pour faire un nouvel article « utile » et résumé qui répondra peut-être à quelques questions que certains lecteurs se posent 🙂 Et vous parler des dernières nouveautés de l’hiver, notamment chez Hachette qui propose beaucoup de nouveaux livres de coloriage.

Quels feutres pour le coloriage adulte ?

Parmi les marques que j’ai pu tester et les critiques que j’ai lues, voici les marques de feutres les plus recommandées pour faire du coloriage :

  • Stabilo pen 68 et Stabilo point 88
  • Feutres Bic kids
  • Feutres Pitt (Faber Castell)
  • Feutres pinceaux Djeco

N’hésitez pas non plus à utiliser des stylos feutres à encre gel. Certains sont pailletés ou métallisés et sont du plus bel effet !

Quels crayons de couleur ?

Je suis moins adepte des crayons de couleur. Par exemple, je n’ai pas été très convaincue par les marques de distributeur comme Leclerc ou Intermarché. Cependant, quelques marques se distinguent par leurs couleurs vives et lumineuses :

  • Giotto Stilnovo
  • Polychromos de Faber Castell
  • Staetdler

N’oubliez pas le taille-crayon 😉

Comment accorder les couleurs ?

Aaah, les goûts et les couleurs, souvent cela ne se discute pas. Mais si vous souhaitez avoir de l’inspiration pour vos couleurs, je ne peux que vous conseiller l’excellent site Design seeds qui vous propose de magnifiques palettes. A utiliser et à regarder sans modération !

Les nouveautés de fin d’année 2014

La fin de cette année est riche en nouveautés, en particulier au niveau des livres de coloriages. On peut par exemple citer le livre « Hiver » sur le thème de Noël et de la neige chez Hachette Pratique. Un agenda 2015 Art Thérapie est sorti, mais est déjà épuisé chez l’éditeur. N’hésitez pas à fouiller de fond en comble votre librairie pour le trouver !

D’autres éditeurs se sont bien sûr amusés à éditer leurs livres de coloriage. Vous pourrez par exemple en retrouver chez Marabout avec des thèmes supers jolis comme le Japon (j’adore ^^), Dessain & Tolra, Usborne, etc. Et plus récemment Clairefontaine et Avenue Mandarine. Il y a largement de quoi se faire plaisir à tous les prix et c’est une bonne idée cadeau pour Noël par exemple.

Question shopping, vous pourrez trouver de quoi délester votre porte-monnaie dans votre librairie habituelle, dans les FNAC ou dans votre hypermarché, sur Amazon, ou dans les boutiques en ligne de loisirs créatifs. Il y a l’embarras du choix !

Attention ! Faîtes bien attention à la qualité du papier. Un papier fin supportera le crayon, mais pas le feutre 😉

Sur ce, bon coloriage ! Et si vous souhaitez avoir plus de détails sur cette activité très agréable, rendez-vous ici, où je vous donne des liens pour partager votre passion.

J’ai testé et adopté : le coloriage anti-stress pour adulte

On en parle beaucoup depuis quelques mois, et en bonne accro aux loisirs créatifs, ma curiosité a été la plus forte : je me suis donc lancée dans les fameux coloriages pour adultes. Les principales vertus annoncées ? Destresser et déconnecter en coloriant de jolis mandalas, jardins, et autres motifs. Après une bonne dizaine d’heures passées à colorier, voici mon avis et mes petits conseils 🙂

Les cahiers de coloriage pour adulte

Tout d’abord, ne cherchez pas ces livres au rayon loisirs créatifs. Direction le rayon « bien-être » de votre librairie (j’avoue avoir cherché un moment ^^;). Il existe plusieurs éditeurs, qui chacun propose des thèmes. Pour les plus célèbres, nous pouvons citer Hachette loisirs et Marabout. Le plus « basique » des livres de coloriage que j’ai pu trouver est « 100 coloriages anti-stress » et « 100 nouveaux coloriages anti-stress ». Ils regroupent des motifs baroques, végétaux, mandalas, paisleys, patterns, etc. Parfait lorsqu’on ne sait pas lequel choisir comme moi qui hésite toujours et qu’on finit par tout acheter (mauvaise idée pour mon compte bancaire ^^).

Vous pourrez aussi trouver d’autres thèmes comme « Les 1001 nuits », « Celtique », « Jardins extraordinaires », « Zen », « Mandalas », « Vintage », « Cupcakes », « Tatouages », etc. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Les dessins sont souvent poétiques et élégants. Je les trouve même assez féminins. Il existe aussi des cahiers de coloriage pour adulte dans des versions plus figuratives, et ils sont trouvables facilement sur Amaz*n en tapant « Coloring book« . Vous pourrez ainsi trouver à tout petit prix des thèmes « Papillons », « Vampires », « Animaux sauvages », etc.

wpid-20140610_204819.jpg

Lire la suite

Livres couture à vendre / échanger – Livres d’occasion

Toujours dans la veine « Je vide mon atelier », voici quelques livre dont je n’ai plus l’utilité. Certains ont été utilisés, d’autres non. Les prix sont indiqués hors frais de port 🙂 Pour toute réservation de ces livres de couture à vendre, laissez un commentaire. Vous pouvez combiner les frais de port avec les tissus vus dans mon post précédent ou en achetant plusieurs articles. Ils sont en bon état général.

Livres à vendre ou à échanger

  • Livre Tendance sacs – Prix neuf : 23€. Prix proposé : 13€
  • Livres « Les basiques de Modes & Travaux » Je débute la couture. Prix proposé : 9€
  • Livre Je fabriques mes chapeaux et bibis de tête – Prix neuf : 28.30€. Prix proposé : 19€
  • Livre Le dessin de mode avec Photoshop. Editions Eyrolles – Prix neuf : 25.30€. Prix proposé : 15€
  • Livre Les intemporels pour Bébé d’Astrid Provost – Prix neuf : 25€. Prix proposé : 18€
  • Livre couture japonaise Stylish Dress book 1 (en japonais). Prix proposé : 8€
  • Livre couture japonaise Stylish Dress book 2 (en japonais). Prix proposé : 8€
  • Livre couture japonaise Otona no couture one piece smoke blouse (en japonais). Prix proposé : 8€

Les livre de couture japonaise sont en langue originale, mais cela ne gêne absolument pas la compréhension : chaque explication est illustrée de schémas très clairs 😉

Echanges possibles

Je suis aussi à la recherche de quelques livres, tissus et patrons que l’on peut échanger partiellement ou non. Voici quelques idées :

  • Patron de couture Deer & Doe : robe Réglisse
  • Livre Grains de couture pour homme et femme d’Ivanne Soufflet
  • Tissu molleton sweat noir (environ 1.50 m)
  • Tissu à têtes de mort (jersey ou coton)
  • Tissu à étoiles (jersey)
  • Tissu gabardine noir, gris ou violet foncé (1.50 min)

Acheter des livres de couture et de loisirs créatifs

En plus des tissus, j’avoue collectionner les livres relatifs aux loisirs créatifs. J’avoue que c’est presque un péché mignon, j’adore les lire et les regarder dès que j’ai un court moment. Et dès que je vais dans une librairie, ça ne loupe pas, je m’accroche aux étagères du rayon des livres de loisirs créatifs (et de mangas), parfois pendant de très longues heures minutes (une aimable pensée à mon homme et aux amies qui ont le malheur de m’accompagner), et n’en déplaise à mon compte en banque 🙂

Tout cela pour vous dire, que je tombe souvent sur des livres très intéressants, et je pense qu’il est utile d’en parler et de les recommander dans la mesure du possible ! Tout d’abord, avant de faire la critique de certains, voici une liste des endroits où j’achète mes livres ainsi que quelques remarques sur les livres étrangers.

Où acheter des livres de couture et de loisirs créatifs ?

  • Amazon.com: grand classique de la librairie en ligne, l’avantage est de pouvoir acheter des livres américains facilement. Les prix sont intéressants, la livraison rapide et les frais de port gratuits. Il y a aussi un marché de l’occasion. Que demander de plus ?
  • Sauramps: libraire indépendant de la région de Montpellier, c’est ma première direction lorsque j’achète un livre dans le monde réel. Je fais un saut là-bas tous les mois pour toucher les livres, m’enivrer de leur odeur, et me faire du mal 😀 Il y a un système de carte de fidélité, et un rayon loisirs créatifs avec des ateliers !
  • YesAsia: la librairie asiatique par excellence. Il est compliqué d’y trouver quelque chose, mais les prix sont très intéressants ! Préférez une recherche par ISBN si vous l’avez, le titre est rarement traduit. J’y achète mes Gosu Rori, Gothic Lolita Bible et autres Pochee, Female et autres livres japonais, comme les artbooks. La livraison est gratuite si vous acceptez le service lent (environ 15 jours).

A venir dans les prochains articles: magazines de couture, critiques de livres.

La couture « à la japonaise »

Très en vogue depuis quelques mois, la couture à base de livres japonais permet de concilier rapidité, simplicité et tenues casual. Pour preuve, le blog collectif « Japan Couture Addicts » s’enrichit d’une dizaine de posts de réalisations chaque jour. La sphère loisirs créatifs s’enrichit avec ces vêtements venus d’ailleurs.

La couture est une pratique que les jeunes générations prennent pour obsolète. On peut prendre en faute l’abolition si je puis dire des cours de couture à l’école avec la libération de la femme dans les années 70. Ces cours étant considérés comme « macho » et qui imposaient à la femme d’exécuter des tâches dîtes « ménagères ». Et la société actuelle en « paye » le prix: êtes-vous capable de faire un ourlet ou de recoudre le bouton de votre manteau préféré ? Très peu d’entre nous le savent et préfèrent confier ces tâches à leurs grand-mères. Mais il semble qu’aujourd’hui la couture revient au galop pour plusieurs raisons: prix des vêtements et uniformisation. Les mamans cousent pour leurs petits, et les plus jeunes ont envie de se démarquer. Les cours de couture étant rares, chacun cherche une façon « simple » de s’y mettre tout en se faisant plaisir, et pouvoir déclarer « It’s home made ! »

Au Japon, la couture est tradition, toute mère de famille sait coudre, tout bon cosplayer sait manier une aiguille. Il existe une pléthore de livres de couture selon des thèmes ou le public intéressé: famille, jeunes, gothic-lolita, cosplay, tradition, le tout au niveau très adorable pour un débutant en couture. Et c’est là que vous vous dîtes que la mondialisation, ce n’est pas si mal parfois. Grâce à internet, il est aisé de trouver ces livres et de se lancer. Ebay est un excellent moyen, la librairie Junku pour les parisiens, ou encore Amazon et YesAsia. Pour ma part, je me sers principalement d’Ebay (voir liens plus bas), qui permet de voir quelques photos, diagrammes et de comparer les prix. Il existe une cinquantaine de livres à ce jour pour la couture familiale, chacun selon un thème (qui se recoupe avec d’autres souvent): jupes classiques, camisoles, et tops robes pour tous les jours, noir et blanc, basiques pour l’hiver, etc…

L’avantage de coudre sur base de patrons japonais est la simplicité: inutile de savoir lire la langue, tout est clairement explicité par des schémas ! Les patrons sont fournis en taille réelle, (l majorité du temps) il n’y a plus qu’à décalquer,suivre les schémas et le tour est joué. La majorité des patrons que j’ai utilisé ou vu nu’tilisent pas de fermetures, et peu de boutons donc pas de compétences particulières à avoir et un résultat garanti avec un peu de patience ! Attention toutefois aux tailles: les japonaises ne sont pas faîtes comme les européennes, et donc votre classique taille 40 passera au XL dans les livres ! Attention donc à la poitrine en particulier, les vêtements  présentés comportent rarement des pinces. Amoureuses tes tenues cintrées, ce sera difficile. Ou voyez pour utiliser un tissu stretch, contrairement aux modèles qui utilisent des matières naturelles et du coton (qui ont un effet magnifique et intemporel).

Quelques liens que j’utilise:

  • Japan Couture Addict (blog collectif)
  • YesAsia (frais de port en small packet gratuits au-dessus de 56$) par contre bon courage pour trouver quelque chose ! Je vais essayer de récupérer les ISBN au fur et à mesure.
  • Pomadour24 (Ebay)
  • Le Pissenlit (Ebay)

J’utilise les deux liens Ebay, selon les inventaires de chacun, avec une légère différence de prix à l’honneur de Pomadour24.