J’y suis allée : 1er festival de la broderie à Montpellier – Octobre 2017

Hello !

Je suis toujours dans les parages 🙂 Aujourd’hui, je suis allée visiter le premier festival de la broderie, qui se déroulait près du Peyrou à Montpellier (rue Pitot). J’étais très motivée, et malgré le fait de m’être perdue en voiture (aaaah Montpellier et ses travaux…), je suis arrivée indemne ! J’ai passé une bonne heure sur le salon, le temps de découvrir toutes les merveilles brodées exposées. Et il y en avait !

J’ai pu rencontrer les personnes du club Papot’croix (Montpellier) et leur superbe stand à l’entrée qui accueillaient les visiteurs/ses. Leur stand était aux couleurs de Noël sur la table, et d’autres ouvrages étaient exposés aux murs. Lorsque je suis entrée dans la salle à proprement parler, je suis restée scotchée : il y avait tant de monde ! Je n’aurai jamais cru, mais au détour des conversations, j’ai compris que des personnes venaient d’autres régions. Quel courage !

Il y avait 3 grandes allées avec des stands de chaque côté. J’ai pu découvrir les expositions des clubs, mais aussi des créateurs qui vendaient des toiles, des fils et des kits. Il y avait aussi un coin « Salon de thé » pour s’asseoir et grignoter. Et sur un côté de la salle, une très belle mise en scène de Noël. Voici quelques photos :

Je tiens à disposition des brodeuses les photos en grand format si besoin.

Il n’y avait pas beaucoup d’hommes 😀

Côté shopping, je suis restée raisonnable. J’ai trouvé de la toïle Aïda noire et je me suis lancée dans un challenge en achetant des petits kits chez Atalie : broder sur de la toile de lin ^.^ J’ai trouvé 4 kits pour 10€, j’étais toute contente. On verra par la suite si mes yeux supportent le choc de broder si petit 😉 J’ai aussi beaucoup aimé le stand de Tom & Lily Créations avec ses toiles à broder pailletées. J’ai vraiment failli craquer pour un lot de 4 toiles à paillettes (rose, violette etc, tout ce que j’aime), mais mon porte-monnaie ne l’aurait pas supporté. Une prochaine fois peut-être !

Je profite de cet article de remercier l’une des dames de Papot’croix qui m’a autorisée à faire des photos, et qui est venue me parler quelques instants. Merci aussi à tous les clubs de broderie et les créateurs qui ont accepté les photos.

Cependant, je ne remercie pas la personne qui s’est mise à chanter la Famille Addams à quelques centimètres de moi. J’ai trouvé ça déplacé. Bref.

Merci à Papot’croix pour ce joli festival, j’espère qu’il y aura une seconde édition ! Je vous laisse avec une photo de ces fabuleux sourires.

De mon côté, je risque d’être bientôt au chômage, j’irai peut-être d’aller leur faire un coucou à Montpellier un de ces jours pour broder avec elles 😉

Publicités

Biscornu monochrome gris selon Aurelle

Bonjour, bonjour !

Je n’ai rien posté depuis bien longtemps et je m’en excuse. En effet, je n’ai plus le temps de faire quoi que ce soit : j’ai repris mes études, en alternance. Et c’est du travail. Mais parfois, le soir, je brode un peu. Ce qui fait que j’ai mis plus d’un mois à faire ce nouveau biscornu. Celui-ci a été un challenge, car j’ai troqué la toile Aïda pour de la toile Lugana sur les conseils de Kohfr à broder. Et bien ce n’est pas si facile, mais quel challenge ! En effet, il compter les fils et non plus se fier aux carrés de la toile Aïda. Mais une fois que l’oeil s’y est fait, ça se brode assez bien.

Ce nouveau biscornu donc est basé sur une grille gratuite offerte par la blogueuse Aurelle. Il est tout gris et réhaussé de quelques perles roses. Voici le matériel que j’ai utilisé :

  • Toile Lugana gris bleuté (Zweigart je crois)
  • Fil mouliné DMC 3799
  • Perles papillons roses de Rayher
  • Grille d’Aurelle vue ici sur bon blog

Place aux photos ! Je suis désolée pour la lumière plus que moyenne, mais j’ai beau être dans le sud, l’hiver est bien présent !

Et voilà pour ce nouveau biscornu. J’espère qu’il vous plaît aussi 🙂 Je vous dis à bientôt !

« Ma collection point de croix » numéro 1 : mon avis

Cette semaine, j’ai reçu la newsletter DMC qui annonçait la sortie du nouveau magazine « Ma collection point de croix » avec des fils de la marque. Ni une, ni deux, je suis allée voir sur le site pour en savoir plus. Il s’agit d’un magazine pas cher du tout au départ et dont le prix augmente au fil des numéros. 1,99€ le premier volume, je me suis laissée tenter, surtout que j’aime bien avoir toujours plus de fils à broder 😉

Je me suis donc rendue dans ma presse et j’ai acheté le numéro. Drôle de surprise, il était vendu avec le Femme Actuelle de la semaine, donc ça m’a fait un peu plus cher. Le numéro comporte des accessoires parfaits pour débuter la broderie au point de croix, à savoir :

  • Un fascicule avec des modèles
  • 4 échevettes de fil mouliné DMC
  • 1 serviette à broder blanche en coton
  • 1 aiguille à gros chas à bout rond

J’étais ravie à l’achat. Mais en y regardant de plus près, je me suis rendue compte que le fil DMC ne fait que 4 mètres et non pas 8 comme d’habitude. Ce n’est pas un mauvais point, ça justifie le prix de ce premier numéro à mon avis. Mais est-ce que les échevettes suivantes seront aussi de cette même longueur ? Compte tenu du prix grandissant, j’espère que ce sera le cas. Les modèles du livret sont plutôt sympa. Cependant, il faut aimer les fleurs car le projet de « Ma collection point de croix » est de broder un ensemble de table sur le thème floral. Les autres modèles sont là pour le plaisir et ne s’adaptent pas à la serviette. D’ailleurs, d’après les copyrights, certains des motifs sont inspirés de livres existants déjà dans les librairie. La serviette quant à elle, est plutôt grande et est composé de 5 carrés en toile aïda en alternance avec des carrés de tissu. L’aiguille fournie me semble de bonne facture quoiqu’un peu grosse pour broder avec deux brins de mouliné.

En bref, je pense que pour 1,99€, ce premier numéro de Ma collection point de croix est parfait pour une initiation à la broderie au point compté. Les fleurs sont faciles à faire. Les fournitures vous serviront à faire le projet, mais je ne pense pas que vous pourrez faire beaucoup plus. Il vous faudra racheter du fil. Ensuite, on pouvait s’attendre à un ensemble floral un peu plus moderne et travaillé. Mais là encore, je pense que l’éditeur a voulu faire simple pour toucher le plus grand monde.

Si vous débutez le point de croix, c’est idéal. Les plus chevronnées hésiteront peut-être mais se laisseront peut-être tenter par le fascicule et les 4 échevettes pour compléter leur collection. Attention cependant à l’offre d’abonnement qui revient très vite cher… En effet, il faut presque compter 45/50€ pour les envois à partir du numéro 8. Ouch. Vous recevrez toutes les 6 semaines, 6 numéros. Ca fait beaucoup d’un coup. Lisez bien les conditions d’abonnement avant de vous engager 😉

Voilà 🙂 Je vous dis à la semaine prochaine pour vous présenter mon dernier biscornu.

Et bien sûr, meilleurs voeux pour cette année 2017 !

Biscornu rose et blanc d’après Sablaise

Bonjour, bonjour !

Aujourd’hui, pour ne pas changer de mes dernières habitudes, je vais vous parler broderie, avec un nouveau biscornu ! Cette fois-ci, il est rose et blanc. Parce que nous sommes en Octobre et que c’est Octobre rose, mais aussi parce que j’aime le rose, tout simplement 🙂

biscornu-rose-blanc-sablaise02

Ce biscornu a été brodé au point de croix selon deux grilles offertes par Sablaise. Il est prévu à l’origine pour être réalisé sur de la toile noire, mais comme je n’en n’avais pas, j’ai fait avec les moyens du bord. J’ai mis une petite semaine à broder les deux côtés et à les assembler. Je l’aime bien et j’ai découvert un nouveau point en forme d’étoile, qui est plutôt sympa. Voici quelques photos détaillées :

J’ai ajouté une photo avec le mini biscornu que je vous avais présenté la semaine dernière. Celui-ci est bien plus grand, et je risque moins de le perdre !

Pour les détails techniques :

  • Toile : Aïda 7 points au cm
  • Fil : mouliné Anchor rose n°52
  • Modèle : grilles biscornu rose et noir de Sablaise. Les grilles sont gentiment offertes sur son site. Profitez-en pour découvrir tous les modèles de biscornus qui sont absolument tous plus adorables les uns que les autres !

J’espère que vous le trouverez joli 🙂 A bientôt !

PS : j’ai retrouvé quelques photos en cours de réalisation, les voici donc !

Mini biscornu blackwork selon Kincavel Krosses

Bonjour 🙂

Je continue sur ma lancée concernant les biscornus en ayant enfin terminé mon premier ! Je me suis basée sur les grilles de broderie blackwork de Kincavel Krosses que vous pouvez trouver ici pour faire un Biscofleur. Etant pressée et toujours un peu flemmarde, j’ai brodé uniquement 2 grilles pour les monter en biscornu classique. Cela donne un tout petit biscornu d’environ 3 cm de côté. C’est trop mignon, mais je vais l’attacher avec un ruban à mes ciseaux de broderie car j’ai peur de le perdre 😀

Par contre, mon assemblage n’est pas parfait. Je pense que c’est parce que mon nombre de points de contour n’était pas impair. Dommage. Mais j’ai adoré le faire, c’est trop joli avec cet effet de dentelle créé par le blackwork ! J’espère continuer à broder pour en faire d’autres, et pourquoi pas sur de la toile de lin 🙂

Pour les détails techniques :

  • Toile : Aïda blanche 7 points/cm
  • Fil à broder : noir mouliné DMC
  • Modèle : minis grilles par Kincavel Krosses

A bientôt !

Work in progress : quelques faces de biscornus en passant

Je ne bricole pas en ce moment, mais j’écris. Ca change un petit peu, non ? Cependant, ces derniers mois, je me suis prise d’amour pour la broderie, et surtout pour… Les biscornus ! (cliquez sur le mot si vous ne visualisez pas) Ces fameux petits coussins brodés qui servent de décoration ou de pique-épingles. Je trouve ça super joli, et les designs et réalisations que l’on voit sur le net sont tout simplement magiques. Bref, je suis amoureuse. Donc ni une, ni deux, j’ai ressorti mes vieux fils DMC, un morceau de toile, et c’est parti !

Voici donc trois face de biscornus brodés. Je n’ai pas fait la seconde face encore. Car je suis une fainéante, n’oubliez pas 😉

Les grilles ont été trouvées dans les méandres de Pinterest : la rouge est de Aurelle. Les 2 autres, je suis navrée, mais je ne retrouve pas la source… Dès que ce sera fait, j’éditerai, promis !

Et juste pour le plaisir, une broderie miniature de quelques coquelicots (Les chroniques de Frimousse) sur toile de lin. Mon premier essai sur ce support 🙂

broderie-coquelicots-point-de-croix

Couture : jupe gothic lolita brodée (jupe Burton V2)

Voici une jupe à rayures cousue à l’époque où je portais beaucoup de vêtements gothic lolita. J’adore sa forme, ses volants et les broderies que je me suis éclatée à faire à la machine. Elle se porte avec un jupon à volants dessous. La taille est élastiquée, la poche a été coupée dans le biais et brodée d’une rose ainsi que du nom « So Gothish ! », une dentelle de Calais ancienne a été ajoutée en bordure de poche. Le dos de la jupe est ouvert, bordé d’un volant, et le haut est terminé par un gros noeud noir surmontée d’une rose brodée sur de la résille et un morceau de tissu rayé. L’ensemble de la jupe est surjeté.

Voici quelques photos détaillées 🙂

J’ai baptisé cette jupe « Burton » en référence au réalisateur bien connu. C’est la seconde version, la première peut être vue ici, portée par une amie. C’est l’une de mes coutures préférées où j’ai eu plaisir à faire des borderies à la machine et le patron. Il manque plus qu’un joli chemisier blanc pour parfaire le look goth-loli !

PS : le blog a 9 ans ce mois-ci, youhou \o/