J’y suis allée : 1er festival de la broderie à Montpellier – Octobre 2017

Hello !

Je suis toujours dans les parages 🙂 Aujourd’hui, je suis allée visiter le premier festival de la broderie, qui se déroulait près du Peyrou à Montpellier (rue Pitot). J’étais très motivée, et malgré le fait de m’être perdue en voiture (aaaah Montpellier et ses travaux…), je suis arrivée indemne ! J’ai passé une bonne heure sur le salon, le temps de découvrir toutes les merveilles brodées exposées. Et il y en avait !

J’ai pu rencontrer les personnes du club Papot’croix (Montpellier) et leur superbe stand à l’entrée qui accueillaient les visiteurs/ses. Leur stand était aux couleurs de Noël sur la table, et d’autres ouvrages étaient exposés aux murs. Lorsque je suis entrée dans la salle à proprement parler, je suis restée scotchée : il y avait tant de monde ! Je n’aurai jamais cru, mais au détour des conversations, j’ai compris que des personnes venaient d’autres régions. Quel courage !

Il y avait 3 grandes allées avec des stands de chaque côté. J’ai pu découvrir les expositions des clubs, mais aussi des créateurs qui vendaient des toiles, des fils et des kits. Il y avait aussi un coin « Salon de thé » pour s’asseoir et grignoter. Et sur un côté de la salle, une très belle mise en scène de Noël. Voici quelques photos :

Je tiens à disposition des brodeuses les photos en grand format si besoin.

Il n’y avait pas beaucoup d’hommes 😀

Côté shopping, je suis restée raisonnable. J’ai trouvé de la toïle Aïda noire et je me suis lancée dans un challenge en achetant des petits kits chez Atalie : broder sur de la toile de lin ^.^ J’ai trouvé 4 kits pour 10€, j’étais toute contente. On verra par la suite si mes yeux supportent le choc de broder si petit 😉 J’ai aussi beaucoup aimé le stand de Tom & Lily Créations avec ses toiles à broder pailletées. J’ai vraiment failli craquer pour un lot de 4 toiles à paillettes (rose, violette etc, tout ce que j’aime), mais mon porte-monnaie ne l’aurait pas supporté. Une prochaine fois peut-être !

Je profite de cet article de remercier l’une des dames de Papot’croix qui m’a autorisée à faire des photos, et qui est venue me parler quelques instants. Merci aussi à tous les clubs de broderie et les créateurs qui ont accepté les photos.

Cependant, je ne remercie pas la personne qui s’est mise à chanter la Famille Addams à quelques centimètres de moi. J’ai trouvé ça déplacé. Bref.

Merci à Papot’croix pour ce joli festival, j’espère qu’il y aura une seconde édition ! Je vous laisse avec une photo de ces fabuleux sourires.

De mon côté, je risque d’être bientôt au chômage, j’irai peut-être d’aller leur faire un coucou à Montpellier un de ces jours pour broder avec elles 😉

Publicités

Ma boîte à couture vintage revue et corrigée façon DIY (+ tuto)

Bonjour, bonjour ! Comme vous avez pu le voir, je me suis mise il y a un an à la broderie. Mais pas seulement ! Pour ranger tout mon petit bazar couturesque, je me suis mise en quête d’une travailleuse (alias THE boîte à couture de nos grands-mères). J’ai fait plusieurs vides greniers et brocantes, sans succès. Je me suis donc tournée vers Le Bon Coin, qui fourmille d’annonces sur ces objets. J’ai attendu et cherché longtemps avant de trouver un super modèle tout mignon à pieds compas à quelques kilomètres de chez moi. Un mail, un coup de téléphone et un tour de voiture, et mademoiselle la travailleuse est arrivée à la maison ! Pour son histoire, elle daterait des années 50.

Seulement, le 100% bois n’est pas trop à mon goût, alors je suis allée fouiller sur Pinterest voir ce que le web propose en matière de customisation de boîte à couture. J’ai déniché des merveilles ! Si vous voulez voir ma sélection de boîtes à couture c’est ici 😉 Bref, trève de blablas, voici le matériel que j’ai utilisé et le temps que j’ai mis pour refaire cette travailleuse à mon goût.

Matériel utilisé :

  • 1 travailleuse trouvée sur LeBonCoin. Vous pouvez en trouver à partir de 20€ sans soucis ; des beaucoup plus chères aussi.
  • De la peinture murale Luxens Bleu Atoll n°1 . Perso, j’ai pris le reste de la chambre de mon fils. Pratique.
  • Du vitrificateur Luxens couleur chêne clair.
  • 4 feuilles de papier effet tissu vert anis 30×30 cm – Artemio.
  • 1 gros pinceau.
  • 1 petit pinceau type pinceau à Décopatch.
  • 1 ponceuse électrique et 1 disque à poncer grain 60 (de mémoire).
  • 1 cale à poncer.
  • Des vis en laiton.
  • Des rondelles en métal doré.
  • 1 tournevis.
  • 1 chiffon humide.
  • 1 brosse souple.

Les étapes de customisation :

  1. Démontez les vis de maintien et nettoyez les pièces avec un chiffon humide pour enlever la poussière.
  2. Mettez-vous à l’extérieur sur une surface lisse et poncez doucement à la ponceuse électrique les différents tiroirs, le caisson de base et les baguettes de fixation.
    Attention, s’il vous arrive de poncer les charnières par mégarde, ne les touchez pas sous peine de vous brûler (si si !).
  3. Mélangez la peinture et passez une première couche de bleu atoll sur les côtés extérieurs des compartiments. Ne peignez pas les couvercles et leurs rebords.
  4. Laissez sécher et pendant ce temps, passez une couche de vitrificateur sur les baguettes et les pieds de la boîte.
  5. Repassez une couche de peinture.
  6. Repassez une couche de vitrificateur.
  7. Peignez l’intérieur des compartiments, si vous le souhaitez, en 2 couches.
  8. Dessinez un gabarit en papier de l’intérieur des compartiments.
  9. Découpez au cutter les feuilles de papier effet tissu et collez-les dans le fond des compartiments.
  10. Tadam !

Pour tout vous dire, j’ai passé une journée complète dessus. J’ai poncé le matin, peint le midi et en début d’après-midi, pour finir en début de soirée en remontant le tout.

J’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi 🙂 A bientôt !

J’ai testé et j’ai aimé : commander chez Mercerie Extra

Hello !

J’ai eu l’occasion tout récemment de commander de la mercerie pour m’amuser à coudre de la lingerie (on ne se refait pas que voulez-vous), et j’ai donc testé le site Mercerie Extra sur les conseils de Marie Poisson sur son blog. Je me permets donc de rédiger ici un petit avis, qui vous convaincra peut-être d’aller acheter votre mercerie chez eux, car oui, c’est un super site 🙂

Les articles / produits de Mercerie Extra

Tout d’abord, ne vous arrêtez pas à son design très sommaire, voir pas très joli/sexy, c’est une vraie caverne d’Alibaba ! Je crois que c’est la mercerie la plus fournie que j’ai pu trouver en matière… D’élastiques et fils mousse ! Pour coudre de la lingerie, ou faire tout simplement des projets spéciaux avec des souhaits de couleur bien spécifiques, c’est parfait. Il faut compter plus de 50 références de passepoil, une centaine de fils mousse en cônes, plus de 1000 références de zips, plus de 50 élastiques de lingerie différents (et de couleur s’il vous plaît), etc. Par contre, les catégories sont longues à découvrir. Les rayons peuvent faire plusieurs dizaines de pages. La recherche peut donc être fastidieuse mais le moteur de recherche fonctionne bien.

Un autre plus, les prix sont particulièrement attractifs et des réductions sur la quantité sont proposées. Donc vous prendrez vite 5 ou 10 mètres de chaque 😉

La commande et la réception

J’ai commandé beaucoup de choses. Et j’en ai eu pour 50€ maximum. J’ai donc pu profiter des frais de port gratuits par Mondial Relay. Bon, pour faire autant de commande, je vous avoue que j’ai dû en commander des choses. Plusieurs dizaines de mètres d’élastiques, de bobines de fil mousse ou encore de dentelles. Bref, le bonheur. Le lendemain de mon passage de commande, je reçois un petit message agréable et personnalisé qui m’informe que celle-ci est en cours de préparation et sera expédiée le jour-même. Je suis ravie ! Car je sais très bien que pour un site e-commerce, expédier une commande du dimanche soir un lundi est tout de même difficile. Le soir, je reçois un appel sur mon portable vers 19h30 : Eric de Mercerie Extra m’appelle pour m’expliquer qu’il ne pourra expédier ma commande que le mardi. J’ai trouvé ça transparent, honnête, et particulièrement commerçant !

En tout cas, vu la quantité que j’ai commandée et le nombre de références prises, je me demande si ce cher Eric ne s’est pas arraché les cheveux à préparer ma commande 😀 Ca a dû être sacrément long !

J’ai reçu ma commande dans la semaine, comme prévu. Rien ne manque à l’appel, chaque article est emballé dans un plastique zippé, et les lots sont dans des sachets scellés. Impeccable. Par contre un léger bémol pour l’odeur de renfermé des dentelles. Mais un petit coup de machine à laver et plus rien ne devrait sentir.

Avis général sur Mercerie Extra

Bref, mon avis sur mercerie Extra est très positif. Vous pouvez commander les yeux fermés, le service de ce « petit » site est bien au rendez-vous. Cependant, si il grossit, je me doute que le gérant n’aura pas forcément le temps de mettre un petit mot à chaque client(e) ;-). Bref, Mercerie Extra a tout bon et mérite d’être plus connue !

  • Les plus :
    • Choix
    • Prix
    • Service client
  • Les moins :
    • Design (il y a bien un intégrateur Prestashop quelque part qui peut proposer un coup de main, non ? ^^)

Vous souhaitez découvrir la boutique vous aussi et vous ruiner en mercerie ? Rendez-vous ici !

Merci de m’avoir lue et à bientôt !

Biscornu monochrome gris selon Aurelle

Bonjour, bonjour !

Je n’ai rien posté depuis bien longtemps et je m’en excuse. En effet, je n’ai plus le temps de faire quoi que ce soit : j’ai repris mes études, en alternance. Et c’est du travail. Mais parfois, le soir, je brode un peu. Ce qui fait que j’ai mis plus d’un mois à faire ce nouveau biscornu. Celui-ci a été un challenge, car j’ai troqué la toile Aïda pour de la toile Lugana sur les conseils de Kohfr à broder. Et bien ce n’est pas si facile, mais quel challenge ! En effet, il compter les fils et non plus se fier aux carrés de la toile Aïda. Mais une fois que l’oeil s’y est fait, ça se brode assez bien.

Ce nouveau biscornu donc est basé sur une grille gratuite offerte par la blogueuse Aurelle. Il est tout gris et réhaussé de quelques perles roses. Voici le matériel que j’ai utilisé :

  • Toile Lugana gris bleuté (Zweigart je crois)
  • Fil mouliné DMC 3799
  • Perles papillons roses de Rayher
  • Grille d’Aurelle vue ici sur bon blog

Place aux photos ! Je suis désolée pour la lumière plus que moyenne, mais j’ai beau être dans le sud, l’hiver est bien présent !

Et voilà pour ce nouveau biscornu. J’espère qu’il vous plaît aussi 🙂 Je vous dis à bientôt !

« Ma collection point de croix » numéro 1 : mon avis

Cette semaine, j’ai reçu la newsletter DMC qui annonçait la sortie du nouveau magazine « Ma collection point de croix » avec des fils de la marque. Ni une, ni deux, je suis allée voir sur le site pour en savoir plus. Il s’agit d’un magazine pas cher du tout au départ et dont le prix augmente au fil des numéros. 1,99€ le premier volume, je me suis laissée tenter, surtout que j’aime bien avoir toujours plus de fils à broder 😉

Je me suis donc rendue dans ma presse et j’ai acheté le numéro. Drôle de surprise, il était vendu avec le Femme Actuelle de la semaine, donc ça m’a fait un peu plus cher. Le numéro comporte des accessoires parfaits pour débuter la broderie au point de croix, à savoir :

  • Un fascicule avec des modèles
  • 4 échevettes de fil mouliné DMC
  • 1 serviette à broder blanche en coton
  • 1 aiguille à gros chas à bout rond

J’étais ravie à l’achat. Mais en y regardant de plus près, je me suis rendue compte que le fil DMC ne fait que 4 mètres et non pas 8 comme d’habitude. Ce n’est pas un mauvais point, ça justifie le prix de ce premier numéro à mon avis. Mais est-ce que les échevettes suivantes seront aussi de cette même longueur ? Compte tenu du prix grandissant, j’espère que ce sera le cas. Les modèles du livret sont plutôt sympa. Cependant, il faut aimer les fleurs car le projet de « Ma collection point de croix » est de broder un ensemble de table sur le thème floral. Les autres modèles sont là pour le plaisir et ne s’adaptent pas à la serviette. D’ailleurs, d’après les copyrights, certains des motifs sont inspirés de livres existants déjà dans les librairie. La serviette quant à elle, est plutôt grande et est composé de 5 carrés en toile aïda en alternance avec des carrés de tissu. L’aiguille fournie me semble de bonne facture quoiqu’un peu grosse pour broder avec deux brins de mouliné.

En bref, je pense que pour 1,99€, ce premier numéro de Ma collection point de croix est parfait pour une initiation à la broderie au point compté. Les fleurs sont faciles à faire. Les fournitures vous serviront à faire le projet, mais je ne pense pas que vous pourrez faire beaucoup plus. Il vous faudra racheter du fil. Ensuite, on pouvait s’attendre à un ensemble floral un peu plus moderne et travaillé. Mais là encore, je pense que l’éditeur a voulu faire simple pour toucher le plus grand monde.

Si vous débutez le point de croix, c’est idéal. Les plus chevronnées hésiteront peut-être mais se laisseront peut-être tenter par le fascicule et les 4 échevettes pour compléter leur collection. Attention cependant à l’offre d’abonnement qui revient très vite cher… En effet, il faut presque compter 45/50€ pour les envois à partir du numéro 8. Ouch. Vous recevrez toutes les 6 semaines, 6 numéros. Ca fait beaucoup d’un coup. Lisez bien les conditions d’abonnement avant de vous engager 😉

Voilà 🙂 Je vous dis à la semaine prochaine pour vous présenter mon dernier biscornu.

Et bien sûr, meilleurs voeux pour cette année 2017 !

Biscornu rose et blanc d’après Sablaise

Bonjour, bonjour !

Aujourd’hui, pour ne pas changer de mes dernières habitudes, je vais vous parler broderie, avec un nouveau biscornu ! Cette fois-ci, il est rose et blanc. Parce que nous sommes en Octobre et que c’est Octobre rose, mais aussi parce que j’aime le rose, tout simplement 🙂

biscornu-rose-blanc-sablaise02

Ce biscornu a été brodé au point de croix selon deux grilles offertes par Sablaise. Il est prévu à l’origine pour être réalisé sur de la toile noire, mais comme je n’en n’avais pas, j’ai fait avec les moyens du bord. J’ai mis une petite semaine à broder les deux côtés et à les assembler. Je l’aime bien et j’ai découvert un nouveau point en forme d’étoile, qui est plutôt sympa. Voici quelques photos détaillées :

J’ai ajouté une photo avec le mini biscornu que je vous avais présenté la semaine dernière. Celui-ci est bien plus grand, et je risque moins de le perdre !

Pour les détails techniques :

  • Toile : Aïda 7 points au cm
  • Fil : mouliné Anchor rose n°52
  • Modèle : grilles biscornu rose et noir de Sablaise. Les grilles sont gentiment offertes sur son site. Profitez-en pour découvrir tous les modèles de biscornus qui sont absolument tous plus adorables les uns que les autres !

J’espère que vous le trouverez joli 🙂 A bientôt !

PS : j’ai retrouvé quelques photos en cours de réalisation, les voici donc !

Mini biscornu blackwork selon Kincavel Krosses

Bonjour 🙂

Je continue sur ma lancée concernant les biscornus en ayant enfin terminé mon premier ! Je me suis basée sur les grilles de broderie blackwork de Kincavel Krosses que vous pouvez trouver ici pour faire un Biscofleur. Etant pressée et toujours un peu flemmarde, j’ai brodé uniquement 2 grilles pour les monter en biscornu classique. Cela donne un tout petit biscornu d’environ 3 cm de côté. C’est trop mignon, mais je vais l’attacher avec un ruban à mes ciseaux de broderie car j’ai peur de le perdre 😀

Par contre, mon assemblage n’est pas parfait. Je pense que c’est parce que mon nombre de points de contour n’était pas impair. Dommage. Mais j’ai adoré le faire, c’est trop joli avec cet effet de dentelle créé par le blackwork ! J’espère continuer à broder pour en faire d’autres, et pourquoi pas sur de la toile de lin 🙂

Pour les détails techniques :

  • Toile : Aïda blanche 7 points/cm
  • Fil à broder : noir mouliné DMC
  • Modèle : minis grilles par Kincavel Krosses

A bientôt !