J’ai testé et j’ai aimé : commander chez Mercerie Extra

Hello !

J’ai eu l’occasion tout récemment de commander de la mercerie pour m’amuser à coudre de la lingerie (on ne se refait pas que voulez-vous), et j’ai donc testé le site Mercerie Extra sur les conseils de Marie Poisson sur son blog. Je me permets donc de rédiger ici un petit avis, qui vous convaincra peut-être d’aller acheter votre mercerie chez eux, car oui, c’est un super site 🙂

Les articles / produits de Mercerie Extra

Tout d’abord, ne vous arrêtez pas à son design très sommaire, voir pas très joli/sexy, c’est une vraie caverne d’Alibaba ! Je crois que c’est la mercerie la plus fournie que j’ai pu trouver en matière… D’élastiques et fils mousse ! Pour coudre de la lingerie, ou faire tout simplement des projets spéciaux avec des souhaits de couleur bien spécifiques, c’est parfait. Il faut compter plus de 50 références de passepoil, une centaine de fils mousse en cônes, plus de 1000 références de zips, plus de 50 élastiques de lingerie différents (et de couleur s’il vous plaît), etc. Par contre, les catégories sont longues à découvrir. Les rayons peuvent faire plusieurs dizaines de pages. La recherche peut donc être fastidieuse mais le moteur de recherche fonctionne bien.

Un autre plus, les prix sont particulièrement attractifs et des réductions sur la quantité sont proposées. Donc vous prendrez vite 5 ou 10 mètres de chaque 😉

La commande et la réception

J’ai commandé beaucoup de choses. Et j’en ai eu pour 50€ maximum. J’ai donc pu profiter des frais de port gratuits par Mondial Relay. Bon, pour faire autant de commande, je vous avoue que j’ai dû en commander des choses. Plusieurs dizaines de mètres d’élastiques, de bobines de fil mousse ou encore de dentelles. Bref, le bonheur. Le lendemain de mon passage de commande, je reçois un petit message agréable et personnalisé qui m’informe que celle-ci est en cours de préparation et sera expédiée le jour-même. Je suis ravie ! Car je sais très bien que pour un site e-commerce, expédier une commande du dimanche soir un lundi est tout de même difficile. Le soir, je reçois un appel sur mon portable vers 19h30 : Eric de Mercerie Extra m’appelle pour m’expliquer qu’il ne pourra expédier ma commande que le mardi. J’ai trouvé ça transparent, honnête, et particulièrement commerçant !

En tout cas, vu la quantité que j’ai commandée et le nombre de références prises, je me demande si ce cher Eric ne s’est pas arraché les cheveux à préparer ma commande 😀 Ca a dû être sacrément long !

J’ai reçu ma commande dans la semaine, comme prévu. Rien ne manque à l’appel, chaque article est emballé dans un plastique zippé, et les lots sont dans des sachets scellés. Impeccable. Par contre un léger bémol pour l’odeur de renfermé des dentelles. Mais un petit coup de machine à laver et plus rien ne devrait sentir.

Avis général sur Mercerie Extra

Bref, mon avis sur mercerie Extra est très positif. Vous pouvez commander les yeux fermés, le service de ce « petit » site est bien au rendez-vous. Cependant, si il grossit, je me doute que le gérant n’aura pas forcément le temps de mettre un petit mot à chaque client(e) ;-). Bref, Mercerie Extra a tout bon et mérite d’être plus connue !

  • Les plus :
    • Choix
    • Prix
    • Service client
  • Les moins :
    • Design (il y a bien un intégrateur Prestashop quelque part qui peut proposer un coup de main, non ? ^^)

Vous souhaitez découvrir la boutique vous aussi et vous ruiner en mercerie ? Rendez-vous ici !

Merci de m’avoir lue et à bientôt !

Ma première Datura : version à fleurs de cerisier [Deer and Doe]

J’ai craqué sur cette viscose à fleurs de cerisier chez Mondial Tissus aux derniers soldes. Un gros coup de coeur, j’en ai donc acheté 3 mètres. Et je me suis dit que ce tissu serait parfait pour une blouse ou une robe. Le motif étant chargé, j’ai opté pour un top. Et pourquoi pas la blouse Datura de Deer and Doe ? Et surtout, avec un passepoil ! Je suis amoureuse du passepoil, j’en mettrai partout 🙂 N une, ni deux, j’ai profité de la promo de la marque pour acheter le combo pantalon Safran + blouse Datura. Une petite soirée de décalquage, une autre de découpage, et quelques heures de couture plus tard, voici donc ma version japonisante de Datura !

Pour les détails :

  • Patron : Datura par Deer & Doe
  • Biais et passepoil roses clairs : Tissus choc à Nîmes
  • Boutons : pressions KAM
  • Tissu : viscose Mondial Tissus.

Le patron se coud super bien, les explications sont faciles à suivre. J’ai juste eu un souci au niveau des finitions, je ne sais pas comment fixer la doublure. Hum, du coup, elle flotte un peu. Et le dos tire un peu comme on peut le voir sur les photos avec la blouse portée. Mais sinon pour une remise en jambe couture, je suis plutôt contente, la blouse épouse la cambrure du dos et c’est assez flatteur lorsqu’on est ronde. Prochaine étape, peut-être la chemise Bruyère ?

Pour celles et ceux qui sont près de Nîmes, Tissus Choc est vraiment bien au niveau mercerie, et se trouve à quelque mètres de Mondial Tissus. C’est top pour faire d’une pierre deux coups !

Patron Aime comme Miss : la déception

Il y a longtemps, bien longtemps, j’avais acheté le patron Aime comme Miss de Aime comme Marie. Ce petit débardeur réversible me faisait fortement envie surtout que j’avais trouvé l’association parfaite avec mon tissu Liberty coup de coeur, le Kayoko version bleue. En étudiant le patron, je me suis dit qu’il était chouette car sans pinces. Grossière erreur de 1h du matin. Breeef. J’ai cousu très rapidement ce top Miss, et en effet, le projet est gratifiant. Les explications sont faciles à suivre. Mais j’aurais dû faire une toile avant. J’ai suivi les indications concernant le tissu et ait pris donc le fameux Liberty Kayoko au style japonisant que j’adore, et une doublure en tissu bleu nuit par Frou Frou. Les bretelles sont en cordon Kayoko.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, la réalisation est simple, le projet est plutôt joli…

… Mais une fois porté, catastrophe ! On me voit tout le soutien-gorge et l’effet sac est à son maximum. Bref, gros problème de morphologie. Le patron Aime comme Miss n’est pas taillé pour les formes en « 8 ». J’ai la taille fine, ce qui ne se voit absolument pas, je suis cambrée, j’ai de la poitrine (bonnet D) et des hanches de percheron, et là on ne voit que ça. La coupe ne me convient donc pas. Il faudrait que j’ajoute des pinces de poitrine à minima, mais j’ai une grosse flemme. Bref. Une couture pour rien et un patron acheté pour rien. J’ai eu envie de pleurer, surtout au prix du Liberty. Mais bon, ça m’apprendra à ne pas faire de toile.

Cependant, comme je me dis qu’il y a peut-être quelqu’un qui aura le coup de coeur, si vous êtes intéressé par un échange de réalisation (pas de vente, c’est interdit)… Il a été coupé en taille LL, et les ourlets ne sont pas faits.

Sachez donc que si vous avez une morphologie très féminine, le patron Aime comme Miss ne sera certainement pas pour vous. En tout cas, pas si vous avez de la poitrine. Bouh.

Couture : jupe gothic lolita brodée (jupe Burton V2)

Voici une jupe à rayures cousue à l’époque où je portais beaucoup de vêtements gothic lolita. J’adore sa forme, ses volants et les broderies que je me suis éclatée à faire à la machine. Elle se porte avec un jupon à volants dessous. La taille est élastiquée, la poche a été coupée dans le biais et brodée d’une rose ainsi que du nom « So Gothish ! », une dentelle de Calais ancienne a été ajoutée en bordure de poche. Le dos de la jupe est ouvert, bordé d’un volant, et le haut est terminé par un gros noeud noir surmontée d’une rose brodée sur de la résille et un morceau de tissu rayé. L’ensemble de la jupe est surjeté.

Voici quelques photos détaillées 🙂

J’ai baptisé cette jupe « Burton » en référence au réalisateur bien connu. C’est la seconde version, la première peut être vue ici, portée par une amie. C’est l’une de mes coutures préférées où j’ai eu plaisir à faire des borderies à la machine et le patron. Il manque plus qu’un joli chemisier blanc pour parfaire le look goth-loli !

PS : le blog a 9 ans ce mois-ci, youhou \o/

Mes bonnes adresses couture et tissu à Montpellier et ses environs

Il y a quelques temps, j’ai eu le plaisir de rencontrer l’adorable blogueuse qui se cache derrière Le dé cousu. Et bien évidemment, nous avons parlé couture, tissus, loisirs créatifs, bref une belle stimulation créative que j’ai appréciée. Je passe tellement de temps chez moi que je n’ai que rarement l’occasion de parler de mes passions avec quelqu’un IRL ^^

Nous avons donc papoté des bonnes adresses qui se trouvent sur Montpellier et alentours pour la pratique de la couture, et les merceries qui s’en approchent. Ca a aussi permis de faire germer cette idée d’article, où je regroupe enfin toutes les adresses que je fréquente, de près ou de loin. Si vous en avez d’autres, ou si vous avez un avis différent du mien, n’hésitez pas à ajouter un commentaire 🙂Couture-desssin-vintage

Les merceries et tissus à Montpellier

Centre-ville

  • Toto Tissus (quartier de la gare). Grand classique pour ses tissus divers et variés, avec une petite partie au poids. J’y trouve rarement mon bonheur car ils ont très peu de jerseys. Mais c’est un incontournable pour beaucoup de montpelliéraines.
  • La mercerie (rue des Etuves). Vous y trouverez des tissus Frou-Frou et quelques véritables Liberty. Il y a aussi du tricot et des perles. Je la trouve chère dans l’ensemble.
  • Etoffes et tissus (jeu de Paume). Un vieux magasin. Je n’y ai jamais mis les pieds, mais une bonne âme m’a dit qu’ils avaient quelques tissus de marques de haute-couture. Et les prix qui vont avec.
  • Montex (vers la Sécurité sociale / Chaptal). Situé dans un garage, c’est une vraie caverne d’Ali Baba. Attention à bien vous informer des horaires avant de vous y rendre.

A Montpellier, mais pas au centre

  • Le quartier des tissus (Près d’arènes) [site]. A voir pour les promotions régulières et le simili cuir. Très réputé pour l’ameublement, les déguisements, et un peu pour l’habillement. Un peu moins cher que Mondial Tissus. Bon accueil.
  • Mondial Tissus (Près d’arènes). Il a été reconstruit il y a quelques temps après un incendie. Il est devenu très moderne, les tissus sont assez tendances, mais je trouve que la décoration a pris le dessus sur l’habillement. J’y ai toujours été bien accueillie.
  • L’allée de la mercerie (Près d’arènes). C’est tout petit, mais il y a de tout, même du passepoil doré. J’adore y fouiller. Les prix sont un peu plus chers que sur le net, mais vous n’avez pas les frais de port.
  • L’allée de la mercerie (Vendargues, sur la 113). La propriétaire est très sympa, jolie sélection de tissus américains pour le patchwork (Michael Miller, entre autres) et de mercerie classique. C’est aussi un dépôt pour les machines à coudre à réparer.

Les magasins de tissus aux environs de Montpellier

  • Idéal Tissus (Lunel). Parfait pour celles qui ne veulent pas aller sur Montpellier. Il y a une table avec des tissus au poids (8€ 10€/kg) qui vaut vraiment le coup. Il faut y aller régulièrement pour dénicher des pépites. Il y aussi des tissus provençaux, de décoration et d’habillement plus classiques, mais très efficaces à des prix intéressants (12€ le mètre de lainage, 8€ à 10€ le jersey).
  • Lin ou l’autre (Corconne – 30). Il faut s’éloigner en allant derrière Sommières et Quissac, dans le Gard. C’est une bonne adresse pour trouver du lin naturel et du chanvre. Essentiellement pour la maison.
  • Il y a aussi un magasin de tissu entre Montpellier et Nîmes, sur la 113, mais impossible de retrouver son nom ?

Le petit plus : les machines à coudre

  • ADY : le magasin physique de Coudre & Broder, rue des étuves à Montpellier centre. C’est tout petit, mais un vrai régal pour les yeux.

Voilà pour la liste des magasins les plus connus. N’hésitez pas à en rajouter ! Je suis aussi curieuse de connaître les villages dont les marchés ont des merceries et/ou des tissus 🙂

Sac besace Bérénice

Bonjour !

Cela fait longtemps n’est-ce pas 😉 J’ai eu beaucoup de travail ces derniers mois, et le temps file à une allure folle ! Je reviens donc aujourd’hui vous présenter un sac issu d’une des deux livres de La petite cabane de Mavada. Il s’agit du sac besace Bérénice. J’ai vraiment aimé le coudre, je me suis appliquée sur les finitions (oui oui !), et à part la fermeture manquante pour le moment (introuvable ou sinon hors de prix), je suis plutôt contente de moi.

L’extérieur est donc en jeans brut, bleu foncé, l’intérieur et les doublures en popeline fleurie bleu/blanc/rouge (cocorico !), et les pressions sont assorties.

Mon seul petit souci est d’avoir utilisé un tissu en jean stretch, qui a gondolé lors des surpiqûres extérieures. Je ferai plus attention la prochaine fois ^^!

Fournitures :

  • Jeans brut stretch, popeline fleurie : Mondial Tissus
  • Pressions : Kam & Prym
  • Patron : La petite cabane de Mavada

A bientôt, avec une petite pochette assortie 🙂

Ma boîte de rangement pour pressions Kam

Les pressions KAM, c’est comme tout, on n’a jamais la bonne couleur ou la bonne forme au bon moment. Donc on en achète et ces petits boutons s’accumulent vite. Vient alors la question du rangement !

Je les ai tout d’abord laissé dans leur petit sachet, mais ce n’était pas pratique.

J’ai donc acheté une boîte à compartiment. Mais il y en avait pas assez.

C’est alors qu’une amie m’a ramené de son travail, un pilulier d’hôpital pour ranger mes perles. Bingo !

J’ai ainsi pu classer et trier mes pressions KAM par couleurs, en faisant des jolis petits dégradés. Et ça m’a fait du bien 😉 Un autre avantage est la sélection partielle grâce aux tirettes qui permettent d’éviter d’ouvrir toute la boîte si on ne le souhaite pas. C’est aussi vraiment un super rangement pour les perles car les compartiments ne se mélangent pas.

Il ne me restera plus qu’à décorer le dessus de la boîte, car elle fait encore très « hôpital » avec ses inscriptions ^^!